Vous connaissez maintenant mon engouement pour les lieux marseillais et à quel point j’aime les mettre en avant. Je vous parle aujourd’hui de l’Alex Hôtel. Un hôtel avec la volonté de mettre le client qu’il reçoit le plus à l’aise possible un peu comme à la maison.

Son propriétaire, Stéphane Serres, me raconte que la bâtisse fonctionne comme un hôtel mais avec les avantages d’une maison d’hôtes.

Les chambres s’actionnent par thème selon les étages. Le deuxième étage bénéficie de la couleur verte et ce n’est pas pour me déplaire car j’aime beaucoup cette couleur ! (orange, bleu et gris/rouge pour les autres). Nous étions trois dans la chambre pour fêter l’enterrement de vie de garçon de Jérémie qui s’est marié samedi.

Souvenez-vous de Jérémie et Sarah, ce jeune couple qui a décidé de ne pas avoir de relations sexuelles avant le mariage.

L’Hôtel :

Le bâtiment extérieur classique se trouve directement sur la droite en descendant les immenses escaliers de la Gare Saint Charles. L’intérieur de l’hôtel comprend un design contemporain et va rivaliser avec un patchwork de carreaux de ciment provençal que j’affectionne particulièrement. Cette maison de ville dispose d’une cour intérieure ou vous pouvez prendre votre petit-déj/brunch.

Un régal quand on sait qu’on est en plein centre-ville et donc à l’abri du bruit. L’équipe de l’hôtel est elle aussi charmante.

La chambre :

J’ai vraiment beaucoup aimé la chambre divisée en deux parties avec portes coulissantes pour vraiment créer deux espaces distincts. Les tons de verts donnent un côté pop très agréable.

La chambre de l’hôtel est lumineuse. Elle dispose d’un balcon avec vue sur la cour intérieure ou vous pouvez prendre votre petit déjeuner.

L’endroit idéal pour flâner et décompresser.

 

Le dîner :

Certes l’hôtel était super mais nous avons décidé de sortir dîner dans un restaurant Indien/ Pakistanais sur le Cours Julien. Mes amis et moi aimons beaucoup les saveurs des pays de l’est et nous n’avons pas été déçu par celui-la : Moharani. Le Cours Julien regorge d’excellents restaurants et pour tous les goûts. Indien, chinois, japonais, turc, africain, méditerranéen … Un quartier street art qui vaut le détour et par lequel j’aime beaucoup aller faire des découvertes.

La décoration est typiquement indienne et les plats sont faits maison avec des produits frais. Des plats végétariens sont proposés. Voici les menus 

J’ai opté pour une entrée samosa à la viande (4€50). Un plat : MADRASI GOSHT. Un plat composé d’agneau aux épices d’madras Légèrement relevés : € 11,00. J’ai aussi pris un riz aux champignons bien parfumé, un délice. Seul nuage noir sur mon dîner, le dessert. J’ai pris un GULAB JAMUN. Je ne connaissais pas et j’ai été curieux de découvrir ce dessert composé de boulettes fries à base de poudre de lait baignant dans un sirop de rose parfumé à la cardamome, pistache, noix de cajou, raisins (4€50). Malheureusement pas à mon goût ! Il n’empêche que le reste fut parfait.

Le brunch de l’hôtel :

Le brunch a été l’un de mes moments préférés ! Pas seulement parce que j’aime énormément manger ahah mais aussi et surtout pour sa diversité et sa qualité. Gros coup de coeur pour le pain perdu maison. J’en aurais mangé des tonnes tellement c’était bon. Bravo au cuistot ! Sinon, il y a des produits frais tels que les laitages.

Diverses boissons comme les jus pressés, les cafés. Du salé avec de l’omelette, des toasts au bacon … Du gâteau maison, des viennoiseries … Cet hôtel fait tout pour que vous puissiez être rassasié et bien démarrer votre journée … Quoi qu’après avoir mangé tout ça je me serais bien recouché ! Ahah ! Car j’ai voulu tout goûter histoire de me faire plaisir , alors mesurez votre quantité.

Alors ? Convaincu par cet hôtel ? N’hésite pas à y aller lors de ton éventuel séjour sur Marseille ! Et puis, fais-moi signe aussi.

Envie de découvrir d’autres adresses marseillaises ?

Nicolas Lopez

Nicolas

Un méditerranéen passionné de mode, d'art, de culture et de spiritualité

Recommended Articles

2 Comments

  1. Pardon de vous corriger :
    la battisse : bâtisse
    dispose d’une cours intérieure : cour
    à l’abris : à l’abri
    avec vue sur la cours intérieure : cour
    nous n’avons pas été déçu : déçus
    boulettes fries : frites (du verbe frire et non frier)

    cordialement, T.

Laisser un commentaire