Développement personnel : la règle des 5 P

Pendant notre cheminement, nous avons retenu 5 choses qui nous ont propulsé dans une saison différente de nos vies. Être proactif, positif, vivre au présent, être patient et persévérant : la règle des 5 P. Nous avons alors décidé d’en faire une règle et nous tentons désormais de la mettre en pratique au quotidien.

Le confinement nous a permis de comprendre que nous nous reposions sur nos acquis. Cela nous a en effet permis de comprendre que nous devions travailler beaucoup plus et persévérer davantage dans les domaines où nous souhaitons évoluer. 

La règle des 5 P est accessible à tout le monde. Elle permet de se développer, à son rythme et avec douceur. La règle des 5 P permet de changer nos vies. Il est possible de devenir plus positif, plus joyeux et d’avoir une belle vie. La règle des 5 P est une magnifique occasion pour nous de voir le changement dans nos vies. 

Bien qu’il ne faille pas être chrétien pour comprendre cette règle, nous préférons préciser que nous la mettons en pratique en y invitant Dieu. En effet, c’est lui qui nous donne le vouloir et le faire. Grâce à cela, nous mettons en pratique cette règle plus facilement. 

PROACTIF

Être productif nous a ouvert plus de portes en 3 mois qu’en 3 ans. Nous avons compris pendant le confinement que notre travail nous amenait beaucoup, mais pas autant que nous le souhaitionss, car nous ne mettions pas toutes les chances de notre côté pour activer pleinement cette réussite. Nous avons des rêves et des aspirations beaucoup plus grandes pour notre vie. Nous n’appelons pas ça de l’ambition mais plutôt “une destinée”.

Nous mettre sérieusement au travail en doublant par deux voire par trois toutes nos publications ou encore avoir plus de rigueur sur ce que nous mangeons, faire du sport, nous oriente vers un avenir significatif. 

Il n’y a pas de secret. Vous voulez réussir ? Travaillez. Nous avons volontairement activé notre proactivité. Nous n’avons jamais eu autant de propositions que depuis que nous nous sommes mis au travail avec une passion acharnée. Levé 6 h au lieu de 8 h, 2 posts par jour, 1 post blog du lundi au vendredi (voir samedi ou dimanche si cela est nécessaire), mais encore reprise d’une activité physique, décision de ne plus prendre de transports en commun afin de marcher plus… de simples décisions qui nous ont poussées à voir les choses d’une manière totalement différente concernant notre avenir.

POSITIF

Nous considérons aujourd’hui que rien n’est possible sans être un tant soit peu positif. La révélation qui a été la plus marquante pour nous est la déclaration positive à voix haute. Nous notons dans un carnet un ensemble de phrases que nous répétons à voix haute avec passion et autorité, tous les matins afin qu’elles prennent vie et deviennent réalité. En effet, ce que notre cerveau entend il le reproduit dans notre quotidien. La voix que vous entendez le plus est la vôtre. Si vous pensez et dites régulièrement « je suis bête » « je suis pauvre » « je suis seul » c’est éventuellement ce qui se réalisera.

Nous avons donc pris la décision de proclamer à voix haute ce que nous ne sommes comme si c’était le cas. Plus notre cerveau entend et voit quelque chose plus il le traduira en actes. Nous avons déjà des résultats significatifs. Il est également important de se fixer une date butoir en ce qui concerne la personne que nous souhaitons devenir. En effet, cela nous pousse à agir.

Quelques exemples de phrases à dire :

  • « je suis à l’aise pour parler en public »
  • « je suis libéré du stress »
  • « je suis généreux et bienveillant »
  • « je souris tout le temps aux gens »
  • « je donne de la valeur aux autres »
  • « je mange ce que je veux manger et je me maintiens à un poids parfait »
  • « je suis positif »
  • « je suis rempli de joie »
  • « je suis rempli de paix et je me laisse guider par elle »
  • « je suis humble »
  • « je fais de l’exercice »
  • « je suis convaincu du bien-fondé de ma vision, de mes objectifs et de ma mission et je ne m’en écarterai pas »
  • « j’ai les meilleures collaborations en rapport avec ma ligne éditoriale et je suis payé pour ça »
  •  « j’ai une mentalité d’abondance »

La clé ? Le dire à voix haute, avec passion et autorité et croire que c’est déjà le cas. Plusieurs autres phrases que nous répétons sont devenues réelles dans nos vies.

PRÉSENT 

Notre passé ne nous définit pas. SI nous prenons notre exemple, nous étions ces personnes négatives, égoïstes avec beaucoup de secrets et de sombres addictions. Vivre au présent en accordant toute l’importance que doit avoir une journée nous aide à vivre normalement. Nous pensons bien sûr au futur et à comment nous voulons le voir se matérialiser dans notre vie, mais nous tentons de jouir de chaque journée telle qu’elles se présentent. Nous apprenons à apprécier la vie quotidienne (ménage, courses.) À être reconnaissants et donc patients. Car oui les journées du quotidien doivent être appréciées.

PATIENT

Ce n’est pas notre première qualité, mais nous apprenons à l’être. La patience est sans doute la chose qui est le plus difficile à apprendre pour beaucoup étant donné que nous vivons dans un monde où tout est rapide. Nous nous donnons du mal en étant proactif pour accélérer la direction que prend notre vie, mais certaines choses ne sont pas censées arriver de suite pour de bonnes raisons. Nous aspirons à vivre de grandes choses, mais comme nous l’avions déjà expliqué dans l’article Rêves & Addictions écrit par Un Méditerranéen, nous pensons que nous sommes appelés à un avenir particulier.

Le mot patience prend tout son sens depuis le déconfinement, car nous savons que les choses avancent, mais en leur temps.

Donc, patienter oui, mais avec une bonne attitude. Patienter ce n’est pas attendre. Patienter c’est continuer à vivre tout en étant proactif et en croyant que toutes choses concourent à notre bien. Cela ne va certes pas aussi vite que nous le voudrions, mais Dieu nous aime assez pour attendre que nous soyons prêt.

PERSÉVÉRANCE 

Tout ceci n’a aucun sens si nous nous arrêtons en chemin. Vous devez vous dire quenous devons malgré tout faire des erreurs ou avoir des coups de mous ? Bien sûr ! Citez-nous une personne qui n’en a jamais. C’est là que le second P m’aide à reprendre le dessus et me permet de continuer. L’objectif que nous voulons atteindre ne pourra être franchi seulement si nous restons focalisés sur les 4 premières P. Nous voulons oser croire qu’il en sera de même pour vous. 

N’hésitez pas à prendre exemple sur ce que nous avons appris. Au début, vous vous sentirez ridicule, mais appeler à l’existence ce qui n’est pas comme si elles l’étaient permet de vivre une vie de Paix, de Passion et de Précision. 3 autres P plutôt intéressants d’ailleurs. 

Ayons l’audace de vivre.

Nicolas Lopez

Ici d’autres articles de développement personnel

Recommended Articles

Laisser un commentaire