Quel est le prix du roman qui fait du bien ?

Il s’agit de la deuxième édition et elle se déroulera du 26 au 27 septembre dans le joli village de Fontvieille au Château de Montauban.

« Le prix du roman qui fait du bien » c’est l’association de Marie-Françoise Colombani (ancienne rédactrice en chef du Elle et auteur) et Héloïse Goy (auteur).

Nous avons eu le plaisir de les rencontrer lors de la conférence de presse qui présentait le festival.

Avant de parler davantage de cette idée lumineuse d’élire un roman qui ferait du bien, nous souhaitions d’abord vous donner notre avis concernant la lecture. Angélique et moi sommes des personnes qui lisent beaucoup et nous voulions vous encourager, vous, qui êtes actuellement en train de parcourir ce texte, à lire. Lisez de toutes vos forces.

La lecture ouvre l’esprit et permet d’élargir sa vision. Les personnes qui lisent sont celles qui réussissent le plus dans la vie, et nous ne parlons pas seulement de réussite professionnelle ou financière mais de la réussite dans sa globalité. Celle qui permet de devenir une personne meilleure, qui permet de toucher du doigt la sagesse et l’intelligence et de s’en servir comme arme.

Il s’agit d’une ressource intarissable que nous devrions tous vouloir chercher. A quoi sert-elle ? Elle a pour but une seule chose : valoriser l’autre. Si nous prenons délibérément la décision de chercher la réussite à travers la lecture, l’écriture de nos rêves ou encore si nous choisissons de proclamer des paroles positives, nous réussirons. Voilà, elle est là, la vraie réussite.

Il faut vivre intentionnellement, avec le but de s’enrichir intellectuellement et spirituellement. Lisons mais aussi choisissons de penser, parler et regarder correctement. Ce que nous décidons de laisser entrer dans nos cœurs et esprits, produira du fruit à un moment donné. Quels genres de fruits voulons-nous ? Quelles récoltes aurons-nous ?

Nous félicitons ces deux femmes exceptionnelles pour la création de festival et nous les soutenons à travers ces écrits.

LE FESTIVAL

Les romans sont choisis en lisant par un jury composé de cinq personnes : Alexandre Jardin, est venu rejoindre Emilie Frèche, Laure Adler, Olivia de Lamberterie et Franz-Olivier Giesbert.

Deux conférences majeures seront à dévorer. Boris Cyrulnik, neuropsychiatre nous parlera de résilience avec une conférence nommée « pourquoi lire, pourquoi écrire » et Gilbert Deray, professeur et chef de service de neurologie à la Pitié Salpêtrière.

Le déroulement :


Vendredi 25 septembre :

  • 19h : diffusion d’un film tiré d’une oeuvre littéraire au cinéma l’Eden
  • 20h30 : conférence du professeur de médecine et écrivain Gilbert Deray

Samedi 26 septembre:

  • 10h : conférence du neuropsychiatre Boris Cyrulnik
  • 15h : remise du Prix en salle d’honneur de la mairie
  • 16h-18h : signatures de tous les auteurs présents

Dimanche 27 septembre:
Fête du livre avec les interventions de :

  • Françoise Nyssen, Plaisir et nécessité (Stock)
  • Michèle Fitoussi, Janet (JCLattes)
  • Brigitte Benkemoun, Je suis le carnet de Dora Maar ( Stock)
  • Alexandre Jardin, Française (Albin Michel)
    Foire aux livres d’occasion, signatures d’auteurs, expositions…

Alors? Convaincus ?

Articles recommandés

Laisser un commentaire