Pourquoi démarrer son blog ou sa chaîne YouTube en 2020 ? Les 6 points indispensables


Peut-être y avez-vous déjà songé. Peut-être que c’est quelque chose que vous avez sur le cœur depuis un moment déjà mais vous n’osez pas passer le cap.

Je me souviens m’être dit la même chose avant de me lancer.

« Qu’est-ce que tu vas apporter de plus ? Tu n’as aucune qualifications pour être blogueur. De quoi vas-tu parler ? Quel site utiliser ? Tu n’as jamais monté de vidéo. Tu n’as pas assez de talent … etc »

Des tas de questions qui parfois nous entravent et nous empêchent carrément de faire ce que nous aimons. j’ai envie de vous dire aujourd’hui que c’est possible … si vous le voulez ! Dépassez vos craintes et vos peurs. N’écoutez plus vos doutes ou en tout cas apprenez à douter de vos doutes.

LES FAUSSES CROYANCES A PROPOS DU BLOGGING ET YOUTUBE

Avant de vous donner les 5 clefs pour que vous puissiez vous lancer, j’aimerais clarifier certains points concernant l’avis que donnent les spécialistes et professionnels de la communication.

Le blog

On entend un peu partout que lancer un blog aujourd’hui, c’est très dur, encore plus dur pour celui qui veut en vivre. Faux.

Si vous avez envie de vous lancer, n’attendez pas de voir ce qui se dit que le web. Tous les blogs ne cartonnent pas de suite, c’est vrai, mais avec une proposition de qualité, un SEO* clair qui permet un référencement au top et votre personnalité, vous pouvez tout accomplir.

SEO : « Optimisation pour les moteurs de recherche ». Il s’agit de l’ensemble des stratagèmes mis en place pour que votre blog/site soit mis en avant.

Comment on fait ? Il faut du contenu de qualité, des photos impeccables, un vocabulaire et une grammaire parfaite. J’ai encore des progrès à faire de ce côté mais je n’abandonne pas.

Abandonner et la pire chose que vous puissiez vous faire. Si vous êtes assez passionné et déterminé et que vous travaillez dur pour accomplir votre rêve, vous réussirez.

YouTube

On entend également que pour percer sur YouTube il faut être exceptionnel. Faux. Vous pouvez tout simplement avoir envie d’utiliser ce canal pour :

  1. vous amuser
  2. vous perfectionner dans un domaine que vous ne connaissez pas (montage vidéo, lumière, son …)
  3. vous avez envie de partager vos connaissances, expériences et histoires personnelles pour aider quelqu’un.

Avant de vouloir se faire de l’argent et acquérir la notoriété sur YouTube (ou ailleurs), mon conseil est que vous devriez le faire avant tout pour vous amuser. Si vous prenez plaisir à partager des choses sur ce réseau social (ou un autre), cela se sentira et les personnes vous suivront automatiquement.

Répondez à un besoin et vous saurez ou vous placer dans cet aquarium. Il y a de la place pour tout le monde car vous êtes unique.

Facebook

Arrêtons de dire que Facebook est pour les vieux. C’est faux. Si on partage régulièrement en utilisant ce qu’ils proposent comme service de communication (lieu, émotions, sondage, stories …) Facebook peut être un incroyable outil.

A ne pas négliger.

Bref.

Voilà comment je m’y suis pris.

1 : DÉFINISSEZ VOTRE PLUS VALUE/IDÉE

Qu’est-ce que j’ai à apporter de différent ? Est-ce que j’ai un don, un talent particulier que je peux mettre à profit afin de me démarquer des autres ? (Je suis sûr que oui).

Si vous considérez être une personne sans talent (ce que je ne crois pas), posez vous alors la question : qu’est-ce que je peux apprendre de particulier pour le partager de la manière la plus positive possible afin de faire entendre ma voix ?

Nous avons tous des particularités. Des dons singuliers que personne d’autres ne peut faire. Cherchez au fond de vous afin de trouver ce que vous voulez offrir au reste du monde. Si vous ne savez vraiment pas, sortez. C’est en faisant des choses, en changeant votre routine et en testant des activités positives que vous trouverez votre talent.

Créez vous une identité unique et authentique. Votre ligne éditoriale doit être fluide, vos photos d’une qualité impeccable et en utilisant à chaque fois les mêmes filtres. Je mets de moins en moins de filtres sur les miennes, j’essaie de privilégier le côté naturel et brut la photo. Je filtre absolument toutes mes photos avec Instagram. Je règle surtout la lumière (50), le contraste (25), la saturation (entre 5 et 15), j’enlève souvent les ombres (-25 à -50 selon la photo), netteté 50. Voilà c’est tout.

2 : COMMENT CRÉER SON ENTREPRISE ?

Il faut tout connaître sur le bout des doigts. Étude Marché, Business plan, Quel format juridique, Un tableau prévisionnel de chiffre d’affaire … (AutoEntrepreneur, micro entrepreneur, société si vous êtes plusieurs?).

Il faut se renseigner sur ce qui est le plus rentable pour vous. Qu’est-ce qui va vous coûter le moins de charge ?

Je suis micro entrepreneur, on me prélève 23% de chiffre d’affaire. C’est énorme. Avec Angélique nous allons donc essayer de trouver le statut qui conviendrait le mieux à notre magazine.

Il vous diront qu’il faut s’inscrire au Registre des Commerces. Un fois le dossier finalisé, il fera l’objet d’un contrôle juridique par le greffe donnant lieu à l’immatriculation au Registre du Commerce et des Sociétés une fois la conformité du dossier attestée.

Quand vous ne savez pas comment faire, cherchez. Google est merveilleux pour ça. Vous pouvez trouver tout ce dont vous avez besoin. Attention, ne vous focaliser pas que sur une seule réponse. Il est important de chercher sur plusieurs sites différents afin de ne pas être induit en erreur.

Si vous n’arrivez pas créer votre entreprise et que vous êtes sous l’eau avec les différentes, je vous recommande fortement Le Carburateur. Ils peuvent vous renseigner et vous accompagner sur l’ensemble de vos questions concernant votre entreprise. Ils suivent mon parcours et celui d’Angélique depuis 1 an. Il sont très professionnels et compétents.

Je vous mets également le lien concernant les informations : Créer une entreprise

3 : QUELS SUPPORTS ? PLATEFORME ?

Nous parlions juste un peu plus Instagram est mon réseau social favori. Je partage avec plaisir là dessus depuis 2012 et professionnellement depuis le 1er janvier 2017. Ici d’ailleurs vous trouverez un article que j’ai écris sur l’évolution de mon feed depuis 2012. Drôle.

J’utilise également Facebook et comme je vous disais juste au dessus, Facebook peut servir si on apprend à s’en servir correctement.

Twitter c’est très rare car je trouve ce réseau hyper négatif.

Je n’utilise plus Snapchat depuis deux ans et Tiktok je suis déjà trop vieux haha ! Mon nouveau joujoux est YouTube. Je me suis mis aux vlogs récemment et j’y prends énormément de plaisir. C’est le parfait moyen pour se montrer d’une manière simple et efficace tout en apprenant plein de nouvelles techniques concernant le monde de la vidéo.

J’utilise WordPress pour écrire mes articles, comme vous pouvez le constater. C’est une belle plateforme que je recommande pour vos débuts. Je n’en ai jamais testé d’autres.

J’ai appris sur le tas. Avec les années je suis beaucoup plus organisé. J’ai un planning de posts concernant Ichtus Magazine. Pour Unmediterraneen, mon profil personnel, ça dépend selon les contrats et le thème du post (food, art, mode …) je fais en sorte de poster sans que deux thèmes soient côte à côte. Qui a ce toc aussi ?

4 : LA FRÉQUENCE

Avec l’algorithme, nous ne savons plus très bien ce qui est envisageable au niveau du nombre de posts, stories ou textes à poster sur nos différents réseaux.

Au début du blog, je postais une 1 photo par jour tous les jours sur Instagram et un article tous les 4/5 jours. Aujourd’hui je poste en moyenne 1 photos par jours sur Instagram et un article par jour voire deux.

Je pense que si vous voulez vous faire remarquer vous devez poster a un rythme soutenu quand votre audience est la plus présente.

Si vous voulez en faire votre activité mais que ce n’est pas encore le cas, levez-vous plus tôt, préparez vos posts dans le métro, regardez moins la télé et bossez, organisez-vous et enfin, n’abandonnez pas. Au début ça paraîtra long et vous n’aurez peut-être pas les retours escomptés mais accrochez-vous à votre rêve et votre passion, toujours en étant positif bien sûr, parce que la lumière attire la lumière. Faites la différence.

Faites des stories et utilisez les sondages, les questions .. etc, échangez avec votre communauté. Posez leur des questions, intéressez-vous à eux. Si vous faites ça pour la gloire ou pour l’argent, ils le sentiront. Vous pouvez désirer la gloire et l’argent mais dans quel but ? Celui de faire du bien aux autres ou de satisfaire un besoin égoïste ? Pensez bien à ça.

5 : LES COLLABORATIONS

J’ai eu énormément de chance quand je suis arrivé dans le monde du blogging j’étais l’un des rares garçons blogueurs donc je n’ai pas eu de mal à trouver des marques avec qui travailler. Par contre mon erreur a été d’accepter des partenariats qui ne me correspondaient pas durant ma première année d’activité, en 2017. Construisez vous une ligne éditoriale cohérente que vous allez suivre coute sur coute.

Concernant les demandes de collaboration, j’ai autant demandé que ce qu’on m’a proposé. Soyez audacieux et osez demander. N’ayez pas peur de prendre un non. Les réponses négatives sont aussi importantes que les positives. Peut-être même plus étant donné que cela vous poussera à vous remettre en question et à chercher ce qui va et ne va pas. N’hésitez pas à leur demander pourquoi.

6 : LES COLLABORATIONS RÉMUNÉRÉES

C’est à peu près le même principe que pour les collaborations classiques sauf que vous devez être le plus convainquant possible. Qu’est-ce que vous pouvez apporter à la marque ? Quels chiffres (statistiques) pouvez-vous leur donner ? Qu’est-ce que vous leur offrez en plus ?

Je considère qu’il est toujours bon d’offrir quelque chose en plus à une marque qui vous a fait confiance.

Exemple : si une marque vous offre une montre pour 1 post Instagram + post blog pour 200€, n’hésitez pas leur proposer un autre post le mois suivant. Ça fait toujours plaisir.

Construisez vous un médiakit avec vos vraies chiffres et statistiques. Certaines marques regardent avant tout l’identité de votre profil donc ne perdez pas espoir et continuer de croire que vous pouvez faire la différence.

Ce qu’il faut bannir :

  1. l’achat de faux abonnés
  2. l’achat de faux likes
  3. l’achat de faux commentaires (l’algorithme instagram le saura et vous mettra dans l’ombre si vous le faites)
  4. accepter tout est n’importe quoi sous prétexte que c’est gratuit
  5. Faire passer en premier le désir de l’argent et du succès avant de vouloir partager et répondre à un besoin.

Voilà voilà ! N’hésitez pas si vous avez des questions particulières auxquelles je n’ai pas pu répondre ici et enfin éclatez vous ! Partagez votre bonne humeur et votre positivité aux maximum, on a vraiment besoin de ça sur les réseaux.