Interview : la spiritualité de Thierry Kattandjian, le « pasteur entrepreneur »

Nous avons voulu en savoir plus sur l’histoire de Thierry Kattandjian, le « pasteur entrepreneur » marseillais qui a développé son entreprise « Human Protection ».

Thierry a décidé de démissionné de son métier de pasteur mais a quand même choisi de ramener avec lui toutes valeurs auxquelles il tient énormément, notamment la foi.

Il a décidé de jumeler les valeurs de ce qu’impliquait cette dernière position à travers son nouveau statut d’entrepreneur.

Le résultat est sans appel. Thierry a fait croître son entreprise « human protection » et collabore désormais avec les plus grandes entreprises de la nation : Vinci, Le Mondiale de la Pétanque, Campeole, TourisTra Vacances ou encore Marseille SCO.

Nous nous posons alors la question : les valeurs que nous chérissons doivent-elles être une priorité dans tous les domaines de nos vies ?

Découvrez la réponse à travers les siennes.

Ichtus Magazine

Bonjour Thierry, présente toi en quelques lignes.

Thierry Kattandjian

Bonjour je suis Thierry Kattandjian, dirigeant de l’entreprise HUMAN PROTECTION qui a pour activité la surveillance humaine des biens et des personnes communément appelé gardiennage.

J’ai une particularité qui suscite autant l’étonnement que l’attrait, c’est que je suis un pasteur devenu entrepreneur !

Ichtus Magazine

Comment est venue cette passion pour l’entreprenariat et pourquoi avoir choisi le domaine de la sécurité ?

Thierry Kattandjian

La passion est née d’une interrogation : Pourquoi le monde professionnel est source de tant de problèmatiques négatives, démotivation, turn over, burn out, voir suicide…

L’idée d’amener de l’humain, du sens et des valeurs dans l’entreprise s’est imposée à moi comme une évidence. Nous pouvons faire autrement et créer des cercles vertueux. Pour ma part, après une première phase entrepreneuriale qui s’est traduit par un échec, j’ai décidé de concilier mes expériences professionnelles, pastorales et entrepreneuriales, dans mon projet en travaillant les notions d’excellence relationnelles et opérationnelles.

Chez HUMAN, nous employons d’abord des humains, qui ont une personnalité, un parcours de vie, des compétences propres au métier de sécurité et sûreté. Des hommes et des femmes qui sont prêts à vivre l’aventure professionnelle que nous leur proposons. Ce leadership et ce management sont notre ADN. Il est notre différence dans ce secteur d’activité si particulier et si stratégique.

Ichtus Magazine

Nous savons que tu es un entrepreneur à succès, quelle est la clé de la réussite ?

Thierry Kattandjian

Pour tout vous dire, je ne me considère pas comme un entrepreneur à succès. Pas encore tout du moins. Disons avec prudence que je suis sur la voie de la réussite car mon positionnement et ma stratégie sont pertinentes. Nous vivons une époque ou chacun prend conscience que nous devons remettre l’humain au centre de l’entreprise. L’humain est capital, il n’est pas juste un capital. Cette citation m’a marqué. C’est tellement vrai n’est-ce pas ?

Et puis, qu’est ce que le succès ? Avoir un gros chiffre d’affaires, un salaire à 6 chiffres ou poursuivre un idéal, être altruiste et avoir un impact positif sur notre environnement ? Les deux ne sont pas incompatibles mais les valeurs l’emportent sur l’aspect financier.

Ichtus Magazine

Comment décrirais-tu Human protection ?

Thierry Kattandjian

Dans les réseaux d’affaires, nous faisons ce qu’on appelle des pitchs pour présenter notre entreprise et je me présente souvent ainsi. Premièrement en affirmant que HUMAN c’est d’abord une histoire et une vision. L’histoire d’un homme au parcours atypique, mon histoire, et une vision, celle de faire de la surveillance humaine avec humanité.

Ichtus Magazine

2020 est une année pas comme les autres, comment la vis tu ?

Thierry Kattandjian

Il a fallu s’adapter en effet et accepter que mes prévisions soient remises en question. C’est une question de résilience. Le plus compliqué pour l’entrepreneur c’est la gestion des émotions. La crise sanitaire et financière nous oblige à puiser dans notre âme de compétiteur. L’entreprenariat demande un mental de gagneur, à l’image des athlètes ! La foi est un élément essentiel qui me permet de me dépasser et de surmonter les obstacles et les périodes difficiles. Elle fait partie des réalités qui transcendent mon activité existentielle.

Ichtus Magazine

Comment arrives-tu à mêler ta foi avec ton entreprise ?

Thierry Kattandjian

J’ai toujours été entier. La foi fait partie de ma vie. Le Christ est mon Maître et mon Modèle. Il m’inspire au quotidien.

Je ne crois pas que la foi soit une case à part. Elle doit envahir tout notre être et ne générer que le meilleur. Il y a un potentiel extraordinaire dans la foi ! Un potentiel d’amour et d’actions. C’est pourquoi je pratique un management bienveillant. La bienveillance est une forme d’expression de l’amour. La foi et l’entreprise, c’est aussi prendre le risque d’aller et de réaliser des rêves impossibles. La foi nous invite au dépassement !

Dans mon parcours pastoral, j’ai observé que l’entre-soi et le repli sur soi nous conduisent dans une impasse religieuse. Beaucoup ne font que cultiver des peurs et des méfiances dans leurs confortables cocons.  

Je crois que la foi c’est de l’amour en action, une manière d’être au milieu des autres, un style inspiré et inspirant. La foi ne peut pas être déshumanisée. Elle ne peut pas être immobile.

Ichtus Magazine

Mis à part, ton activité actuelle, est-ce que tu as d’autres rêves ou des projets pour l’avenir ?

Thierry Kattandjian

Je dis souvent que je suis ouvert à toutes propositions divines ! J’ai beaucoup de projets en tête. Le plus immédiat, c’est la création d’une société de formation en secourisme, prévention et incendie. Celle-ci sera opérationnelle au premier semestre 2021. Le plus lointain, ce serait l’idée d’une fondation pour donner un coup de pouce et un accompagnement aux entrepreneurs vertueux, ceux qui portent des projets visant à améliorer/influencer positivement le monde.

Ichtus Magazine

Penses-tu que tu peux apporter quelque chose de différent à Marseille ?

Thierry Kattandjian

Sans prétention, je pense que le monde des affaires, à Marseille ou ailleurs, a besoin de « pasteur-entrepreneur », de leaders inspirés et inspirants. J’aspire à faire partie de ceux-là bien que je reconnais avoir encore tellement de choses à apprendre !

HUMAN PROTECTION se démarque aussi par son esprit partenarial. Nous tissons par exemples de nombreux partenariats avec des associations et des clubs de sport. Un dizaine à l’heure d’aujourd’hui. Ce ne sont pas seulement des mécénats financiers mais aussi des mécénats de compétences. Nous accompagnons les sportifs sur les plans socio-professionnels en vue de les intégrer dans nos effectifs. C’est l’idée de développer une entreprise à forte responsabilité sociale et sociétale.

Ichtus Magazine

Un conseil à donner aux lecteurs qui voudraient voir leurs rêves se réaliser ?

Thierry Kattandjian

Soyez déterminés, audacieux et alignés ! Faites de vos rêves des convictions et foncez. Vous apprendrez au fur et mesure que vous avancez. Il y aura des échecs, des moments de solitude et des moments plus encourageants mais à chaque fois, ce sera une source de croissance et un palier vers la réussite.

Ichtus Magazine

Les 5 adresses marseillaises dont tu ne peux pas te passer ?

Thierry Kattandjian

Le gourmand que je suis dispose d’un carnet d’adresses culinaires impressionnants !

Mes amis vont rire en lisant ces lignes mais j’aime tout autant la chaleur paisible d’un 7 Vie est Belle Café, le cadre magnifique de la Nautique, le très studieux Manureva aux allées Turcat Méry, et quelques restaurants où j’aime inviter mes amis, Couleur Grenade chez ma cousine Gayané, mes amis de Trésors d’Arménie et l’incontournable restaurant la Côte de Boeuf

Articles recommandés

3 commentaire

  1. Super article de Thierry… j’adhère et je partage tellement ses propos en tant que entrepreneur positif…

    1. Merci beaucoup pour ce retour Richard ! Belle journée ☀️

  2. Lol ! Un petit mot sur ses déboires personnels et moraux ?

Laisser un commentaire