Interview : La spiritualité de Joseph Gotte

Joseph Gotte est un jeune passionné de Dieu que nous trouvons inspirant. C’est avec une authenticité claire et simple qu’il a bien voulu répondre à nos questions. Il s’est exprimé sur ses passions, sa foi ainsi que ses différentes aspirations personnelles et professionnelles.

Joseph est l’auteur du livre « VIVRE SA JEUNESSE AUTREMENT ». Il souhaite inspirer sa génération. Une aventure audacieuse que nous applaudissons. Nous sommes convaincus que les prochaines lignes que vous allez lire vous inspireront.

Un vrai questionnement sur le sens de la vie émane au travers des mots couchés dans cet article. Nous vous invitons à vous laisser porter mais aussi à réfléchir profondément à votre vie spirituelle et la place qu’y occupe Dieu.

Bonne lecture.

©️ @theoctober21

Ichtus Magazine

1)    Bonjour Joseph, présente-toi en quelques lignes.

Joseph Gotte


Je suis un jeune chrétien de 23 ans, j’habite à Lyon et je suis actuellement étudiant en
doctorat dans le domaine de la communication politique. À côté de mon cursus universitaire,
je suis également consultant à mon compte, depuis 2018.

Mon désir est de mettre mes
compétences de communicant au service de mon prochain et de Dieu, que ce soit au travers
d’un blog, d’un livre, d’une recherche scientifique ou encore d’un engagement dans mon
église locale.


Ichtus Magazine

2)    Comment est venue cette passion pour le blogging et pourquoi avoir choisi
ce domaine ?

Joseph Gotte


Je suis issu d’une famille chrétienne, mes deux parents sont pasteurs, et lorsque j’ai
vraiment pris au sérieux Dieu dans ma vie, à l’âge de 18 ans, en 2016, j’ai souhaité le servir
avec les dons qu’il m’avait donnés. J’étais à l’aise avec les réseaux sociaux, le graphisme, la
publicité. Peu à peu, je découvrais aussi une appétence pour l’écriture, la rédaction. Tout
cela m’a poussé à me tourner logiquement vers le blogging, qui n’était, à l’époque, pas
autant répandu qu’aujourd’hui. C’était aussi le résultat d’une proposition : celle de rejoindre
une plateforme d’influenceurs chrétiens assez connue qui souhaitait me « propulser », en
quelque sorte.

Ichtus Magazine
 
3) Selon toi, quelle est la clé de la réussite ?

Joseph Gotte

Il y a beaucoup à dire à ce sujet, et je trouve qu’il faut être vigilant concernant les
prétendues « recettes magiques ». Si je devais retenir quelque chose de mon parcours
toutefois, je soulignerais l’importance de la constance
. La réussite tombe rarement du ciel.
Et lorsque ça semble être le cas, il y a souvent, derrière, énormément de travail, de
préparation. Je crois qu’il est très important de développer de bonnes habitudes au
quotidien qui nous aideront à tenir le cap !

La vie est davantage un marathon, qu’un sprint. Il
faut durer ! Ça passe par son hygiène et son équilibre de vie, la sorte de routine que nous
allons mettre en place, la conviction de faire précisément ce à quoi Dieu nous appelle, etc.

Ichtus Magazine
 
4)    Tu es l’auteur d’un livre Vivre sa jeunesse autrement. Explique-nous de quoi
il s’agit.

Joseph Gotte


Vivre sa jeunesse autrement : 20 défis pour ma génération est un livre que j’ai écrit en 2019,
aux quatre coins du monde – Thaïlande, Cambodge, Royaume-Uni, Roumanie, etc. –, lors
d’une période durant laquelle je faisais face à de nombreux défis personnels, résultant
notamment de fiançailles avortées. C’est un livre très personnel, car j’y livre l’histoire de ma
vie au fil des vingt chapitres qui le composent. Mais c’est aussi et surtout un lieu de
réflexion, un guide destiné à d’autres – jeunes notamment – qui s’interrogent sur leur place
dans le monde, le sens de leur existence, sur comment vivre à contre-courant et se libérer
des vices qui ravagent notre culture.

C’est un livre qui se veut concret, et qui invite chaque
lecteur à poser des actions dans sa propre vie, à faire un pas de plus vers la destinée que
Dieu lui réserve.

Ichtus Magazine
 
5)    2020 est une année pas comme les autres, comment la vis-tu ?

Joseph Gotte

Oui, c’est certain ! Et alors qu’elle s’apprête à se terminer, on a tous envie de dire :
« Alléluia ! »  Mais quelque part, je crois que je ne regrette rien. Les derniers mois m’ont
tellement fait grandir ! Certains projets ont volé en éclats, oui, mais c’était parfois
nécessaire. Je pense, par exemple, à la promotion de mon livre qui a été grandement
amputée et à mes interventions, compromises. Peut-être que Dieu me rappelle par-là de ne
pas compter sur mes propres forces. Peut-être que c’est sa manière de me ramener à ce qui
compte le plus : marcher humblement à ses côtés. Après, je ne peux pas occulter la douleur
de mes proches qui ont perdu des êtres chers, et d’autres qui ont subi des séquelles graves
suite à la maladie.

Au milieu de ce flux de mauvaises nouvelles, et parfois de bonnes,
j’apprends à pleurer avec ceux qui pleurent, et à me réjouir avec ceux qui se réjouissent.

Ichtus Magazine
 
6)    Comment arrives-tu à mêler ta foi avec ton entreprise ? Un mot sur ta
rencontre personnelle avec Dieu ?

Joseph Gotte


J’ai rencontré Dieu lors de ma première année à l’université. J’avais quitté mes repères
familiaux pour mes études et j’étais dans une nouvelle ville. Dieu s’y est révélé à moi d’une
manière assez surprenante : au départ au travers de doutes, d’insécurités, de peurs. Il a
utilisé tous ces éléments pour me mettre en quête de lui. Le point culminant de ma
recherche fut un week-end de Pentecôte, durant lequel j’ai vécu une vraie « pentecôte »
personnelle : une « descente » de l’Esprit de Dieu sur moi. Ce sentiment de plénitude, de
paix, d’une présence tangible de Dieu dans ma vie m’a transformé jusqu’aujourd’hui. Vivre
ma foi dans mon milieu professionnel, notamment universitaire, n’est pas toujours facile.
Elle n’y est pas toujours bien comprise.

Mais j’ai vraiment cette chance d’être, globalement,
au bénéfice d’un certain respect. Les gens réalisent que c’est quelque chose d’important
pour moi. Cela suscite parfois aussi de la curiosité, et donne lieu à de belles discussions.

Ichtus Magazine
 
7)    Mise à part ton activité actuelle, est-ce que tu as d’autres rêves ou des
projets pour l’avenir ?

Joseph Gotte


J’ai débuté depuis peu le chemin long et périlleux du doctorat. Il y a des chrétiens qui ne
comprennent pas toujours ce choix, son utilité. À vrai dire, je comprends leurs réserves. Mais
pour moi, c’est le lieu où Dieu m’appelle pour la saison présente. Je veux pleinement m’y
consacrer, je veux pleinement m’y investir.

Je sais que c’est une opportunité que peu de
chrétiens ont, et je souhaite vraiment pouvoir faire une différence dans le milieu
universitaire. D’autres projets, d’autres rêves ne manqueront pas. Mais aujourd’hui, je
préfère avancer doucement et sûrement.

Ichtus Magazine
 
8)     Penses-tu que tu peux apporter quelque chose de différent ?

Joseph Gotte 

J’en suis convaincu, oui. Mais pas parce que je suis meilleur qu’un autre. Tout simplement
parce que c’est dans l’ADN de chaque disciple de Jésus
. Nous sommes la lumière du monde,
le sel de la Terre. Nous sommes appelés à briller, à relever, à donner du goût. C’est notre
raison d’être.

Ichtus Magazine
 
9)    Un conseil à donner aux lecteurs qui voudraient voir leurs rêves se
réaliser ?

Joseph Gotte

Mon expérience à ce sujet, c’est que Dieu connait chaque désir de notre cœur. Et Dieu n’y
est pas insensible, loin de là. Un danger toutefois serait de chercher inconsciemment à
utiliser Dieu pour notre intérêt personnel. À faire de lui un gadget censé nous aider dans
notre accomplissement. C’est une vraie fausse piste ! Jésus nous encourage ainsi :
« Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu, et toutes ces choses [nos rêves,
par exemple] vous seront données par-dessus. »

Peut-être que cela demandera de lui « abandonner » certaines de nos aspirations, ou simplement d’accepter son timing. C’est souvent suite à une telle attitude de cœur, à une telle posture où l’on est prêt à renoncer à
certaines choses, que Dieu réalise nos rêves, et même au-delà de tout ce qu’on pouvait
penser ou imaginer !

Ichtus Magazine
 
10) Les 5 personnes qui t’inspirent le plus au quotidien ?

Joseph Gotte

Hormis plusieurs de mes proches qu’il serait difficile de « hiérarchiser »,

  • je dirais tout d’abord Martin Luther King. Au-delà de son aura bien connue de tous, je suis inspiré par sa capacité à concilier sa foi et ses convictions politiques.
  • Je pense ensuite à C. S. Lewis, l’écrivain britannique, en qui je trouve une aptitude brillante à défendre la foi chrétienne et à répondre aux questions existentielles les plus ardues.
  • Plus contemporaine, Christine Caine est une activiste et oratrice incroyable, qui parvient, à chaque message que j’entends d’elle, à m’encourager, me faire rire et m’édifier.
  • Par ailleurs, les écrits du sociologue et théologien français Jacques Ellul viennent nourrir une multitude de mes réflexions sur l’état de notre société, mais aussi sur les dérives que l’on peut malheureusement parfois constater dans le christianisme…
  • Enfin, Francis Chan est un prédicateur qui parvient sans cesse à me défier dans ma relation avec Dieu, à davantage prendre conscience du privilège d’avoir une relation personnelle, intime, avec notre Créateur !

Nicolas Lopez

Ici d’autres témoignages spirituels inspirants.

Recommended Articles

Laisser un commentaire