INTERVIEW : Gaelle Villedary, Galerie G Design

C’est dans le neuvième arrdt de Marseille, à Mazargues, que nous nous rendons afin de rencontrer Gaelle Villedary. Une artiste plasticienne et designer surface depuis plus de 10 ans. Gaelle a une galerie qui a attirée notre attention et nous souhaitions en savoir davantage sur son travail, sa relation à l’art, sa définition de Marseille (a voir en IGTV sur notre profil Instagram @ichtus_magazine) ou encore ses adresses favorites.

Gaelle a eu un formation en arts appliqués et design graphique. Elle associe cet apprentissage au design qu’elle apprivoise depuis un an. Sa démarche artistique est axée sur la relation entre l’homme et son environnement.

Il s’agit d’une rencontre entre le naturel et l’artificiel, entre l’organique et le minéral.

Une rencontre en l’art et la nature que nous voulions absolument mettre en avant pour vous inspirer d’une part, puis pour que nous puissions tous réfléchir à sa démarche d’autre part. Quelle relation avons-nous avec a nature ? En quoi est-elle importante ? Pourquoi devons-nous en être reconnaissant ?

Gaelle Villedary propose des associations de matières afin de magnifier cette nature sur laquelle nous ne porterions plus le regard. Son travail est poétique et suppose un réel questionnement sur nos principes et nos valeurs en ce qui concerne le monde qui nous entoure. Une sensibilité touchante sur cette nature délaissée. Cette même nature qu’elle a décidé d’embellir, comme un hommage, un regard, une attention toute particulière à ces petits riens.

Plusieurs de ses expositions prévues en 2020, ont été reportées en 2021 à cause de la crise sanitaire. Les artistes, artisans, créateurs et entrepreneurs sont particulièrement touchés par le covid-19. C’est avec espoir que Gaelle garde confiance en l’avenir. Elle continue de mener à bien ses projets pour en faire profiter le plus grand nombre.

Elle conserve une étroite liaison avec le Château de Servieres ou encore La Fabulerie, dans le centre Marseille. Gaelle créée également des partenariats avec des lieux associatifs afin d’exposer ses oeuvres (association 3PA : éducation et de formation aux métiers de la transition écologique) ou encore une collection de tapis pour la marque 1956 by Tai Ping,

Ses adresses favorites marseillaise :

Découvrez d’autres artistes et inspirations culturelles

Recommended Articles

Laisser un commentaire