INTERVIEW : Elsie Pomier, designer de l’individu

Jeune indépendante, styliste passionnée par la « mode » à Paris, Elsie Pomier nous parle dans cet article de sa relation avec le vêtement, l’image qu’il peut s’en refléter au travers de la société. 

« Designer de l’individu c’est ma manière de rappeler que ce qui touche le plus près nos corps est un outil. Le style, le vêtement ne sont pas une fin, mais un moyen, un canal de communication. Le vêtement est pour moi unlangage. Il traduit. C’est un langage subtil qui : se personnalise selon les caractères, s’adapte selon les corps, interagit selon les contextes.

Je l’étudie pour qu’il soit cohérent dans ce qu’il exprime, pour qu’il révèle avec style et que ce qu’il communique, et comment il reflète la personnalité de l’individu.

J’ai choisi d’accompagner les entrepreneurs, car, quelle que soit leur activité, ce sont des communicants. Leur image personnelle, en cohésion avec leur identité et leur activité, participe à leur communication globale.

Mon accompagnement est individuel. Mon écoute concentrée sur une personne, mes conseils sont sur-mesure, en cohésion avec son mode de vie, ses valeurs, son budget, son éthique. »

Voici le portrait d’Elsie,

Ichtus magazine
Bonjour, Elsie, présente-toi en quelques lignes.

Elsie Pomier
Je suis Elsie Pomier, une Lyonnaise qui s’intéresse à ce monde qu’on appelle la mode. Indépendante depuis 3 ans, j’observe et travaille la relation corps, vêtement et identité. Mon quotidien se compose alors de 3 rythmes : conseiller des personnes sur leur image professionnelle, enseigner dans des écoles, sur des thématiques telles que le stylisme, la culture et la sociologie de la mode, et étudier ce que ce vêtement dit de nous, de notre rapport aux autres et à Dieu.

Ichtus magazine
Comment est venue ta passion pour la mode ? Est-ce facile de pouvoir mêler ta foi avec ta passion ?

Elsie Pomier
Pour être honnête, je ne saurai pas en donner la genèse. À ce qu’il paraît, j’ai toujours voulu être styliste. Je l’ai été, ce fut le début de ma vie professionnelle. 

J’ai toujours été intriguée par cette notion d’image. Cette image que l’on a, que les autres voient directement, alors que nous n’en voyons que des reflets. Ces couleurs, ces matières, ces textures, cette allure… Ces tenues matérialisent ce que l’on croit être soit. Et cette croyance se forge par ce que l’on entend : notre environnement social, visuel, publicitaire… 

L’habit exprime des valeurs, des principes, des combats, des visions du monde

En partant de là, c’est facile de parler foi. Cependant, vivre ma foi dans ce secteur c’est autre chose. C’est déjà vivre mon quotidien professionnel avec Christ et puis ensuite faire goûter l’Évangile à mes collègues, à mes clients par qui je suis, mes comportements dans les situations quotidiennes (embêtantes ou enthousiasmantes), par ma façon d’être. C’est donc plus ou moins facile.

Ichtus magazine
Tu as créé une chaîne de podcast qu’est-ce que la mode, tu peux nous en dire plus ?

Elsie Pomier
Qu’est-ce que la mode ? c’est la question qui résume mes questionnements. Poser cette question paraît simple. Mais quand on prend le temps de se la poser, on prend du recul sur nos actions en tant que professionnels du secteur et en tant qu’utilisateurs — consommateurs de la mode. On remet en question des systèmes économiques, de création, de fabrication…


Ce podcast au départ, c’est mon outil d’étude, j’étais un peu craintive de me confronter seule à la question. Avec ce podcast, je donne voix aux acteurs de la mode, à leurs visions, leur démarches, je découvre des sensibilités, des engagements, des initiatives, des combats, des croyances. C’est une conversation qui invite à s’intéresser à l’être humain, celui qui habille et celui qui s’habille.

Ichtus magazine
Peux-tu également nous dire quelques mots sur Imagodei ?

Elsie Pomier
ImagoDei c’est un média, une caisse de résonance pour des ressources qui concernent le milieu du sport, la sphère politique, les arts, la mode et le business. C’est un lieu où des actifs de ces milieux nous informent sur l’actualité, nous éveillent par l’échange sur des principes culturels ou sociaux. Les lecteurs et/ou auditeurs sont invités à découvrir une perspective biblique sur la question. 

ImagoDei, c’est aussi pour moi, un soutien. C’est une équipe qui me donne l’opportunité de me lancer dans la recherche* sociologique et théologique de la mode. (*le podcast qu’est-ce que la mode ? et les premiers articles sur imagodei.fr en sont les balbutiements).

Ichtus magazine
2020 est une année pas comme les autres, comment l’as-tu vécu ?

Elsie Pomier
Le deuil d’un membre de ma famille, la tristesse de voir ce monde partir dans tous les extrêmes, tout ça amplifié par l’immobilisation due aux confinements, c’était… compliqué.
Mais je ressors confortée dans cette vérité : l’essentiel c’est les relations. Être les uns avec les autres, les uns les autres. Ces relations sont le premier espace d’expression de l’essentiel :

Aimer et être aimé.

Ichtus magazine
Si tu étais un film, une série, une musique et livres ? 

Elsie Pomier
Oh la la, c’est dur !
Si j’étais un livre : la parole humiliée de Jaques Ellul. C’est un livre qui m’a transformé ! Il parle de ces relations parole-image, vérité-réalité. C’est déstabilisant !
Pour la musique ce serait Slow Down de Jonathan Ogden, ces paroles m’ont accompagnée toute cette année 2020.
Un film, ce serait un biopic sur des musiciens. Born To be blue sur le génie Chet Baker, Walk the Line sur Johnny Cash, parce qu’on y voit incarné des parcours de vie, entre amours, liberté et expression par la musique, encore un art qui me fascine.
Côté série, peut-être This is us ou Peaky blinder pour la force qu’est la famille.

Ichtus magazine
Penses-tu pouvoir apporter quelque chose de différent ?

Elsie Pomier
J’apprends avec et par Christ à assainir les intentions de mon cœur qui me pousse à vouloir ressembler ou à marquer ma différence.Et il n’y a que nous, qui pouvons avoir cette grâce d’un Dieu qui sonde notre cœur, nous invite à la confession, à la repentance et à l’excellence. Amener ça dans le contexte professionnel, c’est faire une sacrée différence… ! 

Ichtus magazine
Quels conseils donnerais-tu à nos lecteurs qui voudraient voir réaliser leurs rêves  ?

Elsie Pomier
C’est une grâce de pouvoir rêver ! Écrivez quelque part ces quelques mots, mettez-vous en route dans cette direction (se former, étudier, travailler, en discuter…) et sur le chemin demandez-vous, ponctuellement, qu’est-ce qui m’anime dans ce projet ? Qu’est-ce que ça m’apporte ? Et qu’est-ce que ça apporte aux autres ? Ce parcours est vivant et le projet évoluera selon les circonstances certes, mais son essence… elle se définit dans notre cœur.

Ichtus magazine
Les 5 personnes qui t’inspirent le plus au quotidien ?

Elsie Pomier
Au quotidien, ce sont toutes ces personnes qui nous invitent et nous initient à vivre plus librement avec soi, avec les autres et avec Dieu (ça fait 1 ^^). 

Mes amis artistes comme Marie-Salomé Le-Guehennec, qui nous émerveille face à la beauté de la création ou Joanne Voorhoeve pour la spontanéité de la créativité. 

Le penseur et auteur Jacques Ellul qui a su étudier et retranscrire des pensées et des concepts complexes, mais capitaux pour la vie en société.

Et franchement, le mode de vie de Jésus, cette justesse entre la solitude et les sollicitations, le rien matériel comme l’abondance, le travail et le repos… !

Ichtus magazine
Quels sont tes projets pour 2021, un petit secret à nous dévoiler ?

Elsie Pomier
Mes projets pour 2021 ? C’est de continuer dans cette dynamique de recherche et d’enseignement. Un petit secret, c’est une confidence pour recevoir votre soutien (parce que ça m’effraie encore un peu) : écrire.

Écrire sur cette notion de vêtement comme expression de nos croyances.

Nicolas Lopez

Ici d’autres interviews spirituels

Recommended Articles

Laisser un commentaire