Christophe Juville, fondateur des restaurants Spok

Marseille regorge d’innombrables talents et certains sont précurseurs dans leur domaine. Christophe Juville fait parti de ces personnes aux nombreuses activités dont la création de Spok et Lolo Cave à Manger. Il a également Atelier Calcaire, une agence de création de mobilier avec son associé Jeremy Chaillou, lui-même architecte d’intérieur et designer pour Chaille. Christophe est aussi en train de développer une marque de cidre, elle vient à peine de sortir et elle s’appelle Adam.

Christophe nous inspire de par ses nombreuses casquettes. Ses idées novatrices ont attiré notre attention, nous voulions alors en savoir davantage sur ce Méditerranéen né dans les quartiers nord de Marseille. 

C’est grâce à une collaboration avec les Galeries Lafayette en 2005 que Christophe Juville lance son idée de créer un restaurant avec de la nourriture saine, peu onéreuse et avec un rapport qualité prix bien éduqué. Il a ensuite entrepris d’ouvrir son tout premier restaurant sur la rue Lulli dans l’idée de jumeler la gastronomie et la restauration rapide. Un parti pris réussit puisque Spok compte pas moins de 36 restaurants en France dont une dizaine sont prévus cette année. 

Son dernier bébé, Lolo Cave à Manger, est né d’une association. Christophe s’est joint à Loïc Minel, collaborateur et ami, pour créer un nouveau de lieu de vie, un bar à vin avec d’excellents tapas. Les nectars se veulent bios, propres et sains. Situé au 12 rue Châteaudun dans le 9e arrondissement de Paris, Lolo est actuellement fermé, mais continue les livraisons avec ubereat & deliveroo. 

Comme à notre habitude, nous nous sommes renseignés sur ses principales inspirations. Christophe Juville s’engage dans différentes sphères qui lui sont propres et nous étions curieux de savoir avec quoi il alimente son esprit pour produire ses idées. 

L’équipe Spok

« De mes voyages ! Quand c’était encore possible (rire). Le Japon, la Méditerranée, le Canada, New York et Los Angeles. Paris est également très inspirante. Il y a un très haut niveau dans la gastronomie parisienne. Une semaine à Paris et tu as fait le tour du monde parce que tu vas pouvoir trouver de très bons libanais, du japonais évidemment, coréens, chinois… d’une rue à une autre tu peux faire la découverte de trois continents différents. Une richesse dont je m’inspire quotidiennement. »

Nous nous sommes également penchés du côté des personnalités qui l’inspirent le plus :

« Gérald Passédat d’une part, mais en vérité ce ne sont pas vraiment des personnes qui m’inspirent, mais des médias. Différents comptes Instagram, l’univers de la mode, de l’architecture comme Tadao AndoJean Nouvel ou encore le design dont je récupère les codes pour les retranscrire dans la gastronomie de Spok. L’esthétique d’une photo va également m’inspirer, là le premier photographe qui me vient en tête est Christopher Anderson ou encore Vincent Desailly

Je suis inspiré par mes amis de Veja qui ont fait un parcours dans la mode assez incroyable. La mode m’inspire beaucoup, comme CourrègesAmiJacquemus. Ils m’inspirent dans leur communication, leur esthétique, mais encore leur campagne de pub.

Certains magazines comme BRUTADMilk déco ou Society m’inspirent beaucoup. En réalité, je ne lis pas beaucoup de bouquins, je lis plutôt des magazines. Je suis assez sensible sur ces sujets-là. » 

Nous avons demandé à Christophe Juville ses adresses marseillaises favorites : 

« Ce serait mentir que de dire Spok étant donné que j’y suis tous les jours. Je vais faire des standards, mais je vais citer mes amis de la Relève, mais encore l’Abbaye dont je pourrais difficilement me passer. J’aime beaucoup aller à la CaravelleJogging, car ce qu’il fait est absolument génial. Ensuite, le restaurant le Belge, je ne pourrais pas m’en passer, clairement. Enfin, j’aimerais te dire, le bateau de mon ami Guillaume, tu peux vraiment le noter comme ça (rire) parce que je ne peux pas m’en passer aussi ! Été comme hiver on est sur son bateau. Il a un beau bateau, on fait l’apéro et on mange des oursins. “ 

En conclusion de cet entretien nous avons posé deux questions personnelles. Nous avons demandé à Christophe quelle est sa philosophie de vie. Ses réponses sont comme lui, claires, nettes et précises, sans chichis. 

‘Ma belle-mère a coutume de dire que je n’ai pas envie de me faire chier. Je viens de faire 45 ans et elle a raison, j’ai plus envie de me faire chier. En effet, passé 40 ans tu as plus envie de t’emmerder en fait. Aujourd’hui, avec l’expérience, j’ai l’aplomb et la confiance de dire que je n’ai pas envie de me prendre la tête genre ‘tu n’es pas content c’est pareil’ quoi.’

Enfin, quels conseils donnerait-il à des personnes qui voudraient lancer leur entreprise ou réaliser leurs rêves.

 » Croire en soi et y aller. C’est effectivement très cliché, mais il faut croire en son projet à fond et rien n’est grave, à part la maladie évidemment. Si ça ne marche pas, tant pis, on se relève et cherche autre chose. En effet, nous avons a des ressources insoupçonnées et peu importe les problèmes, on se rend compte qu’on a une force et qu’on est capable d’affronter plein de choses. » 

On peut déjà vous dire que Spok ouvrira ses portes au sein des Docks Village mi-février. 

Son Instagram @christophejuville

Les différentes adresses Spok et @lolocaveamanger

Autres idées culturelles et portraits inspirants

Nicolas Lopez

Recommended Articles

Laisser un commentaire