ARTISAN : Manora, bijouterie créative et engagée

Beaucoup de marseillais ont été proactif en profitant des deux précédents confinements pour faire avancer de vieux projets oubliés ou tout simplement pour en créer de nouveaux. C’est le cas Manora. Bien que globalement négative, à juste titre, la crise sanitaire a également apporté son lot de lumière au monde.

Nous nous souviendrons toujours de cette faune et de cette flore dont les poumons avaient été rempli d’air suite à l’arrêt total de nos déplacements.

Le confinement a permis a beaucoup de personnes de se révéler et de comprendre qu’ils pouvaient contribuer à rendre le monde plus beau en s’investissant des divers projets.

C’est exactement ce qu’a fait Manon, 26 ans, marseillaise, fondatrice de la marque Manora, une entreprise de bijoux créatifs et engagés fait à la main avec des dorures à l’or recyclé et certifié Fairmined.

Des bijoux engagés qui permettent à Manora de se placer directement parmi nos coups de coeur des créateurs marseillais. Son travail a attiré notre attention, c’est pourquoi nous avons voulu en savoir plus sur son parcours, ses différentes inspirations ainsi que ses adresses favorites à Marseille.

« Je suis marseillaise et quand j’avais 18 ans, je travaillais dans une mercerie de la rue Vacon, la Droguerie. C’est là que j’ai commencé à créer des bijoux car il fallait habiller les vitrines avec des perles, des chaines etc pour créer différentes associations afin de montrer ce qu’ils proposaient. Ça a été le coup de coeur pour la création de bijoux. J’y ai travaillé pendant 5 ans. J’ai fait des études à Lyon et un voyage au Mexique et c’est en revenant du Mexique que je me suis dit, qu’est-ce que j’attends pour lancer ma marque. »

Manora a commencé a créer sa boutique en ligne sur Etsy. Un site simple pour les personnes qui sont aux balbutiements de leurs projets. Elle a continué son master en communication en parallèle. Une fois sont diplôme obtenu elle a été embauchée dans l’entreprise ou elle faisait son alternance. C’est pendant le premier confinement qu’elle a décidé de se mettre à 100% sur sa marque. Elle a développé ses bijoux s’est investie réellement.

« Manora c’est la contraction de mes deux prénoms, Manon et Pandora. J‘ai commencé à créer mes bijoux et faire de l’assemblage et au fur et à mesure. J’avais envie de faire quelque chose de particulier et pas seulement de me servir de l’existant. J’ai donc commencé à dessiner mes bijoux sur papier et à les retranscrire sur illustrator de manière vectoriel. La dernière étape consiste à les faire découper.

La création de bijoux s’est fortement démocratisée avec les tutos en ligne, les petites merceries en lignes. Ça devient hyper accessible. Je pense que pour réussir il faut se démarquer et puis cela ne me plaisait pas de faire pareil que les autres. »

Suite à cette réflexion, Manon s’est dit qu’elle voulait construire son bijoux de A à Z, de l’inexistant à l’existant. Elle s’est alors autoformée chez elle à la découpe, la soudure ou encore au polissage. Sa dernière collection est certifiée label fairmined. Fairmined est un label de certification qui atteste de la provenance d’or produit par des mines autonomes, responsables, artisanales et à petite échelle.

Il transforme l’activité minière en une force positive. Ils assurent le développement social et la protection de l’environnement, en fournissant à chacun une source d’or de laquelle être fier. source Fairmined).

C’est à partir de plaques et de fils de laiton qu’elle créer ses modèles. Elle apprend des techniques au fur et à mesure et permet de donner une réelle énergie novatrice à ses créations. Manon a commencé à s’intéresser au label Fairmind et cela a été un électrochoc. Après les avoir contacter, elle a décidé d’intégrer l’organisation et d’utiliser cet or responsable.

Elle tire ses inspirations de voyages, notamment d’Amérique latine. Elle donne des noms aux consonances hispaniques à ses objets et différentes collections.

Manora est exposée Chez Laurette, le conceptstore du 6eme arrondissement, Steez sur le boulevard de la Libération ou encore No6. Du côté d’Aix-en-provence elle est chez Aix&Co et Embrasium.

Ses 5 adresses favorites :

  • « La Table à l’Envers, c’est un restaurant vegan sous forme de buffet et au poids. C’est super bon, copieux, local et pas si cher que ça.
  • Le café Monsieur Madame, ou tu passes plus ton temps à regarder ce qu’il y a autour de toi qu’à boire ton café tellement il y a de choses accrochées aux aux murs. La déco est ouf.
  • La boutique No6 ou j’expose mes bijoux.
  • La dernière n’est pas forcement une adresse mais plutot un lieu et c’est la rue Aubagne. Il y a plein de boutiques intéressantes et vivantes et d’un coup t’as le trou des deux bâtiments effondrés. Je trouve que ça incarne Marseille dans sa plus belle image et dans la pire. »

Suivez Manora sur ses réseaux sociaux

Nicolas Lopez

Découvrez d’autres artistes et artisans méditerranéens

Recommended Articles

Laisser un commentaire