Mon développement spirituel et personnel : PART V

Il y a deux choses que je veux clarifier avant que vous lisiez ces prochaines lignes. La première est que je vais parler, comme l’indique le titre de l’article, de développement spirituel personnel mais aussi de Jésus.

La seconde est que cet article ne s’adresse ni aux chrétiens, ni aux non-chrétiens. Je conseille effectivement à tout le monde d’entreprendre ce voyage du développement personnel. Je vous demande donc de lire ces lignes avec un esprit ouvert. Cherchez à comprendre et réfléchissez à mes propos d’une manière positive.

Le mot développement personnel fait frémir certains chrétiens alors que le mot « prière » dérange les athées. Il a fallu moi-même que je trouve un équilibre entre ces deux activités complémentaires. En privilégier une au détriment de l’autre reviendrait à créer une instabilité émotionnelle conséquente. Je le sais, je l’ai vécu.

Par ailleurs, je sais que je pense en dehors de la boite. Mon expérience passée me permet aujourd’hui de jouir d’une sensibilité et d’une créativité que les autres garçons n’ont pas. Je sais aujourd’hui que cela fait parti de mon identité. Cette identité que j’avais énormément du mal à comprendre il y a encore quelques semaines.

Alors si vous êtes prêts, nous pouvons, ensemble, aller plus loin dans la lecture de ce texte.

C’est la cinquième partie de ce chemin que j’ai entrepris depuis la fin du mois de décembre. Vous vous souvenez ? Il était convenu que je reprenne un travail à cause de la pandémie. Dans cet article, je vais vous dévoiler comment le développement spirituel personnel m’a aidé.

Mais d’abord voir les 4 premières parties pour ceux qui voudraient en savoir plus.

Les mois passent mais aucun ne se ressemblent. En décembre je me voyais à nouveau revenir dans le monde du travail. Une période qui a durée quelques semaines. Ensuite, je me suis vu chercher une formation pour acquérir des compétences afin de faire grandir mon entreprise. Finalement, j’en suis toujours à la diriger avec Angélique et aussi grâce à la présence de deux stagiaires géniales, Manon et Doha. Angélique, elle, reprend son travail en tant que fonctionnaire à 80%.

Ces 5 derniers mois ont été challengeant. Je suis passé par différentes étapes plus ou moins positives. Ma détermination a trouvé refuge dans ma routine matinale de développement personnel et dans ma vie de prière.

1. Le développement spirituel personnel

Nous avons tous besoin de nous developper. En effet, que ce soit spirituellement, personnellement, physiquement mais encore intellectuellement, nous avons tous besoin de murir d’une manière positive. Ce sont les termes et la symbolique les accompagnant qui en freinent plus d’un. Mais ce ne sont que des mots, souvent très mal interprétés. Quoi qu’il en soit, que ce soit le mot prière ou développement personnel, ces mots ont une charge spirituelle.

Apprendre à me developper est la meilleure solution que j’ai pu prendre ces dernières années. Comprendre que je devais étudier mon être intérieur (pensées, émotions, habitudes) afin de déchiffrer le comportement que je pouvais parfois générer, m’a permis de gagner en stabilité. J’ai effectivement assimilé que certains de mes agissements étaient la conséquence de ce que j’avais vécu étant enfant. Néanmoins, il s’agit aussi du résultat de mes propres choix en tant qu’adulte. Choix qui, eux-mêmes, sont le fruit des premières années de ma vie.

Nous avons tous une responsabilité vis-à-vis des décisions que nous prenons en tant qu’adulte. Cela étant dit, il y a toujours une part qui provient de ce que nous avons pu vivre par le passé. Le savoir est une chose, s’en servir comme excuse en est une autre.

En être conscient est une énorme avantage. Cela permet en effet d’entreprendre un chemin qui conduit à la guérison. N’est-il pas plus facile pour un malade de guérir quand il connait la cause de sa maladie ? Le développement personnel permet de mieux comprendre notre mode de fonctionnement interne. Nous devrions tous l’appliquer à nos vies mais pas de la manière dont la société le suppose.

Je vous mets ici en lien l’article ou j’explique ma routine matinale. (c’est dans le grand 2 de l’article « ETAPE 2 : gérer l’égo« )

Le développement spirituel personnel correspond, selon moi, à ouvrir son esprit afin de developper son intelligence émotionnelle. Nous avons tous des émotions, des pensées, des sentiments et une volonté. Tout ceci constitue nos âmes. Comprendre nos émotions et ceux des autres (l’intelligence intrapersonnelle et interpersonnelle) permet d’évoluer en société avec un certain équilibre.

Nous en avons tous besoin. Les personnes qui ont un passé lourd, devraient, à mon sens, entreprendre ce chemin de la compréhension de leurs émotions. Cela étant dit, une personne qui est en colère ou dépressive, est une personne dont la santé mentale est déséquilibrée. Entreprendre ce chemin de la guérison intérieure est alors essentiel. Quand nous comprenons notre être intérieur, nous sommes plus aptes à répondre aux besoins des autres. Nous avons été créés pour ça, pour répondre à un besoin.

2. Développement spirituel personnel : les moyens humains

Le développement personnel est une voyage fabuleux. Il permet de gagner en intelligence émotionnelle et par conséquent de grandir. Il permet aussi de comprendre et de voir les choses sous un autre angle. Nous avons tous une perception du monde et des autres qui nous est propre. Elle est souvent amenée à changer au fil des années de part nos différentes expériences. Néanmoins, certaines personnes gardent ces paradigmes bien ancrés et refusent de croire qu’il peut en être autrement.

Le développement personnel permet de casser nos différents paradigmes afin d’ouvrir nos esprits à d’autres possibilités. À d’autres vérités.

Alors, comment se developper avec les moyens humains ? Comment entreprendre ce chemin de la maturité ?

  1. Le vouloir. Personne ne pourra vous forcer à faire quoi que ce soit à moins que vous ne l’y autorisez. Vous êtes la seule personne à pouvoir désirer assez fort de changer. Dieu ne le fera pas à votre place, votre mère non plus. Nous avons tous besoin de changer et il s’agit d’une décision personnelle concrète. La personne qui pense qu’elle n’a pas besoin de changer se ment à elle même et a probablement un problème d’orgueil. Le désir est une arme puissante. C’est ce qui permet, dans les pires moments, de nous dépasser. Nous en sommes tous dotés et c’est grâce au désir que nous pouvons tout accomplir.
  2. La lecture. Lisez des livres à propos de l’intelligence émotionnelle, des pensées, des habitudes mais encore sur le comportement humain. C’est ainsi que vous allez comprendre, par le prisme de la psychologie et de la sociologie, vos propres émotions et ceux des autres.
  3. Le sport et la nourriture. Nous devons prendre soin de notre corps tout autant que de notre esprit et de notre âme. Une bonne activité physique mais également des repas sains et équilibrés permettent de créer une vie stable. Ai-je vraiment besoin d’en dire plus ?
  4. L’entourage. Vous etes la sommes des 5 personnes avec qui vous restez le plus. Ces personnes sont-elles positives ? Ont-elles envie autant que vous de changer ? De grandir ?

Ceci n’est qu’une liste de points que j’ai élaboré et qui marche pour moi en ce moment. Elle sera peut-être amenée à changer dans le futur étant donné que je ne serai probablement plus le même. Il me semble en tout cas qu’elle comprend les bases de ce qu’une personne devrait faire pour avoir une vie stable.

Tous les livres et tous les sports ne sont pas bons à prendre, donc faites attention à votre sélection. Néanmoins, n’ayez pas peur de vous tromper. Vous êtes de grandes personnes. Vous seul savez ce qui est bon pour vous ou pas. Je prie que vous ayez le discernement nécessaire au moment de vos choix.

De toute façon, quand on entreprend le chemin du développement spirituel personnel, les erreurs font partis du système d’apprentissage. Sans erreurs, pas de chutes, pas de chutes, pas d’expériences, pas d’expériences, pas de maturité. Il est certes préférables d’éviter les chutes, mais je suis sur d’une chose, c’est qu’elles sont parfois nécessaires pour nous permettre de regarder vers la lumière.

Ce qu’il y a de génial avec ces dernières activités, c’est qu’elle permettent aussi de se rapprocher de Dieu. Il veut effectivement nous voir grandir. Il nous donne sa faveur mais il attend aussi de nous que nous puissions gagner en maturité. Avec lui, par lui et grâce à lui d’une part et en mettant notre foi en action d’autre part. Comment ? Par ces techniques que je viens de citer.

La foi sans les actes est morte. (Jacques 2.17)

3. Développement spirituel personnel : les moyens divins

Etre chrétien c’est quoi ? le terme Chrétien veut dire « Petit Christ ». Nous sommes appelés à vivre comme Jésus à vécu. Lui même avait des émotions telles que la peur, la tristesse ou encore la colère. Jésus était tout autant homme que Dieu. La seule différence avec nous, c’est que lui, n’a jamais péché.

Blasphème pour certains, folie pour d’autres, espérance pour beaucoup. Quand on décide de suivre Jesus, la vie est merveilleuse. Lui laisser le gouvernail de nos vies pour les choses que nous ne maîtrisons pas est une grâce infinie. C’est vivre par l’esprit.

Nous avons notre propre esprit, celui par lequel nous pensons puis il y a l’Esprit. Ce Saint-Esprit nous est donné par Jésus, gratuitement, pour que nous puissions vivre en communion parfaite avec lui. Dingue.

Jésus veut que nous grandissions. Il permet que nous puissions traverser certaines étapes et épreuves pour nous amener à être ce qu’il veut qu’on soit. Il nous amène parfois sur des sentiers inconnus pour nous faire sortir de notre de confort. En effet, tout comme Pierre est sorti du bateau pour marcher sur l’eau afin de le rejoindre, Jésus veut que nous sortions également de nos barques pour le rejoindre. Jésus était déjà précurseur dans le domaine du développement personnel. Il est pour que nous grandissions et murissions.

Comment sortir de ta barque ? Par la foi certes, mais comment activer ta foi ? Par une maturité personnelle et spirituelle. Cette maturité se développe en passant du temps avec Dieu.

Alors, comment se developper avec les moyens divins ? Comment entreprendre ce chemin de la maturité spirituelle ?

  1. La Bible. Ce n’est pas juste un livre d’histoires loufoques ou on entend parler de mer séparée en deux et de résurrection. Il s’agit de nourriture. La Bible est en effet ton pain quotidien. Plus tu en manges, plus tu deviens fort. En lisant la vie de Jésus et en comprenant son caractère, tu comprends son identité. Plus tu comprends son identité, plus tu comprends ta propre identité.
  2. La prière. La prière est indispensable à la vie chrétienne. C’est l’eau que tu bois quand tu manges ton pain quotidien. L’un ne va pas sans l’autre. Un chrétien qui ne prie pas, ne peut, à mon sens, pas avoir une vraie relation avec Jésus.
  3. L’église. L’église ne devrait pas être un centre social ou nous allons dans l’unique de recevoir. l’église c’est nous, c’est toi et moi. C’est aussi au contact des autres que tu peux voir quel est ton comportement et les domaines ou tu dois grandir. l’église est aussi l’endroit parfait pour apprendre à servir. Tout comme Jésus est venu en tant que roi serviteur, nous devons nous positionner en tant que tel.

Le chrétien (tout comme le non chrétien) doit reconnaitre qu’il a besoin de se developper. Nous avons besoin de nous servir de tout ce qui est à notre portée (en plus de tout l’aspect spirituel) pour grandir.

il s’agit bien effectivement d’un style de vie. Encore un mot qui dérange, mais qui pourtant, est tellement vrai. Comprendre la dimension émotionnelle et psychologique compte tout autant que la dimension spirituelle. Je dirais même que l’un ne va pas sans l’autre. Le chrétien doit se réapproprier le développement personnel et l’appliquer à sa vie en fonction de ce qui est dit dans la bible.

Quand nous lisons notre bible, nous nous développons personnellement puisqu’elle amène à un changement profond. Tout changement positif produit un développement. La bible permet de comprendre que la dimension spirituelle est essentielle à notre maturité, cela étant dit, la vie nous permet également de saisir que les dimensions émotionnelles et psychologiques le sont tout autant.

Tout ce qui fait parti de la société est un moyen pour nous de communiquer l’amour de Dieu et de vivre en harmonie avec les autres. Nous devrions tous vivre de sorte à interagir et à communiquer avec différentes cultures pour créer une cohésion, sans pour autant perdre notre identité ou forcer l’autre à s’éloigner de la sienne. Vivre simplement en respectant la diversité. Je parle ici d’interculturalité.

Interculturalite : « La sociologie, la psychologie, l’éducation, le marketing, la résolution des conflits ou encore la philosophie étudient les phénomènes résultant de la rencontre de plusieurs cultures, ou « relations interculturelles ». » (source wikipedia)

Les réseaux sociaux, la médecine ou encore l’invention de l’imprimante sont autant de ressources que nous pouvons utiliser pour partager ce que Dieu a créé de meilleur.

Jésus se servait des moyens de l’époque pour activer sa foi par ses actes. Nous devons aujourd’hui en faire de même car nous sommes dans une société complètement différente. La surconsommation, les plates-formes de réseaux sociaux et les médias ont façonnés le monde. En tant qu’être humain nous agissons différemment et nous devons utiliser les moyens qui sont à notre portée pour se comprendre d’une part et comprendre les autres d’autres part.

Le développement spirituel personnel est donc une nouvelle arme dont nous devons nous servir pour guérir et comprendre nos emotions humaines ainsi que celles des autres. Cela permet effectivement de construire une intelligence émotionnelle, un discernement, qui permet de connecter avec les autres, et donc de les aider, les servir et de les aimer. Comme Jésus l’a fait.

Servons nous des moyens humains mis à notre disposition et permettons leur de devenir divins afin que nous soyons une solution pour quelqu’un.

Ici d’autres témoignages spirituels personnels de unmediterraneen

Suivez moi sur mes réseaux sociaux

Ici, un autre article que j’ai beaucoup aimé écrire « lettre à mon futur moi (celui de 2030)« . Un excellent exercice pour permettre à ton toi d’aujourd’hui d’imaginer ce qu’il sera dans 10 ans. Qu’est-il possible de mettre en place pour y arriver ?

Recommended Articles

2 Comments

  1. Xavier Longchambon Rajon

    ❤️💛💚💜💙🧡

Laisser un commentaire