Exposition : Fernand Pouillon, de Marseille à Alger

Le Centre Photographique Marseille présente l’exposition de Léo Fabrizio « Fernand Pouillon, de Marseille à Alger ». A découvrir du 21 avril jusqu’au 5 juin 2021.

Léo Fabrizio mène un travail de recherches depuis cinq ans sur l’œuvre de l’architecte français Fernand Pouillon (1912-1986). Ceci fait l’objet de cette exposition qui met en lumière l’œuvre architecturale bâtie la plus conséquente du 20ème siècle.

« Fernand Pouillon de Marseille à Alger » vous fait découvrir une sélection de 700 photographies. Celles-ci ont été réalisées à la chambre grand format par Leo Fabrizio. Cette vaste collection d’images est à la hauteur de l’ampleur d’une œuvre architecturale qui compte plus de 1000 projets. 720 ont été réalisés en France, en Algérie, mais aussi en Iran et en Afrique de l’Ouest. D’autres restent encore non-identifiés à ce jour.

On reconnait déjà à Fernand Pouillon la qualité de ses constructions du Vieux-Port et de la Tourette à Marseille. Cependant, l’immensité de son œuvre demeure encore méconnue. Avant et après l’indépendance de l’Algérie, cet architecte a réalisé de multiples projets, principalement des cités et des complexes touristiques.

Ainsi, Leo Fabrizio nous révèle le visage de cette architecture multiple, plus attachée « à tenir compte du bonheur des futurs habitants » qu’à produire des ouvrages de prestige.

Fernand Pouillon écrit à ce propos dans ses Mémoires d’un architecte. « Depuis longtemps déjà, j’avais axé ma vie de bâtisseur sur le rôle social de l’architecte. Avant tout, construire des villes pour l’amélioration de la condition humaine, en mettant à la portée de chacun le confort et la beauté. » Cette détermination et cet engagement lui feront réaliser le plus ensemble bâti par un seul homme.

Fernand Pouillon puise son inspiration dans une tradition de bâtir une culture commune au bassin méditerranéen. Avec cette architecture qu’il nomme « sociale », il souhaite alors tisser des liens entre les communautés. C’est de cette œuvre majeure et peu représentée, que le photographe Leo Fabrizio propose ici un répertoire conséquent.

Cette exposition photographique nous fait découvrir l’impact architectural et sociétal du travail de Fernand Pouillon.

Sous bien des aspects, l’œuvre de cet architecte replace l’individu et son environnement au centre de ses préoccupations. C’est également ce que fait Léo Fabrizio à travers la photographie, qu’il considère comme un outil de connaissance. Il interroge la relation entre le bâti et le paysage. Il construit également son propos autour de la relation que l’homme entretient avec le milieu dans lequel il vit

L’exposition met en évidence l’attention que Fernand Pouillon porte aux matériaux, à la lumière et à l’harmonie générale des lieux. Ceci dans l’espoir de favoriser la vie personnelle et sociale des habitants. Leo Fabrizio et Fernand Pouillon permettent ainsi d’établir des liens solides entre les différentes villes et cultures méditerranéennes. Le fait de bâtir des ponts entre celles-ci permet aussi d’encourager le dialogue.

L’entrée de l’exposition est gratuite.

Du mercredi au vendredi de 13h30 à 17h30

Le samedi de 14h00 à 18h30.

Cette exposition est pour le moment accessible aux professionnels sur rendez-vous jusqu’au 15 mai. Elle sera accessible au public dès le 19 mai sous condition de jauge et sous réserve de mesures territoriales restrictives.

Pour les visites professionnelles, il est indispensable de s’inscrire au plus tard la veille ici.

Cette exposition prend place au Centre Photographique Marseille. Elle est présentée par le Consulat général de Suisse avec l’appui de Présence Suisse. Dans le cadre du cycle Architecture, enjeux et regards d’aujourd’hui organisé par le Centre Franco-Allemand de Provence, le Consulat Général de Suisse, l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Marseille, la librairie-maison d’édition Imbernon, la Société des Architectes et le Syndicat des architectes des Bouches-du-Rhône, avec le soutien du Goethe-Institut.

D’autres expositions et sorties culturelles sont à retrouver dans le magazine.

Recommended Articles

Laisser un commentaire

Follow Me!