Comment gérer son argent en temps de crise ?

La crise du coronavirus a entraîné un choc économique profond ainsi qu’une multitude d’incertitudes pour de nombreux ménages. Afin de faire face à ces problématiques et préparer l’avenir, il est devenu nécessaire d’adopter de bonnes habitudes financières, ainsi qu’une stratégie long-terme.

L’objectif de cet article est d’expliquer, étape par étape, comment reprendre le contrôle de ses finances et préparer l’avenir.

Étape n°1 : baisser son niveau de vie !

La société d’aujourd’hui incite en permanence à la consommation. Les gens achètent des produits et services dont ils n’ont pas besoin, souvent pour impressionner autrui. 

L’individu éclairé financièrement résiste à la tentation de dépenser et se contente du nécessaire. Il est alors en mesure d’épargner, et donc de progresser financièrement. 

Adopter un mode de vie frugal, et s’y tenir, est la pierre angulaire d’une réussite financière : moins il y a de dépenses, plus il reste de l’argent à la fin du mois.

Pour baisser son niveau de vie, il est recommandé de supprimer, dans la mesure du possible, les dépenses non-nécessaires (vacances, loisirs, restaurants, shopping, abonnements, …) et d’essayer d’optimiser celles qui sont obligatoires, comme par exemple :

  • Changer d’opérateur téléphonique/internet
  • Optimiser ses déclarations de revenus
  • Passer à une banque en ligne

Si l’individu réussit à atteindre et conserver un niveau de vie frugal, il sera en mesure d’épargner davantage.

Étape n°2 : mettre en place un budget !

« Un budget, c’est dire à son argent où aller plutôt que de se demander où il est allé. » 

Dave Ramsey

Un budget sert à organiser et anticiper les dépenses sur une période donnée. Son utilisation permet ainsi de limiter les excès et de choisir la manière dont l’argent est utilisé.

Pour faire un budget, il faut regrouper ses dépenses en plusieurs catégories (courses, factures, loisirs, …) et définir pour chacune, une limite de dépense à ne pas dépasser.

Il existe différentes méthodes pour réaliser son budget et surtout s’y tenir : suivre ses dépenses via un tableur Excel, utiliser des enveloppes pour chaque catégorie ou encore utiliser plusieurs comptes bancaires.

Pour plus d’informations, vous pouvez lire mon article sur le sujet : Comment faire un budget en 3 étapes ?

Étape n°3 : mettre en place un fonds d’urgence !

Après avoir réduit ses dépenses et s’être constitué un budget, la prochaine étape consiste à mettre en place un matelas de sécurité afin de faire face aux imprévus de la vie comme une perte d’emploi, un problème de santé, une grosse dépense surprise, … 

L’idéal est d’avoir de 3 à 6 mois de dépenses couvertes afin de laisser un peu de marge. Les dépenses à couvrir sont celles nécessaires : loyer, remboursements d’emprunt, nourriture, frais de déplacement, …

Il est préférable de le remplir un peu tous les mois et d’utiliser un compte bancaire dédié pour être certain que l’argent ne soit pas utilisé pour les dépenses courantes, mais uniquement en cas d’urgence.

En plus d’une protection financière, cette épargne garantit une certaine sérénité puisqu’il est désormais possible de répondre à tout type de dépenses imprévues.

Étape n°4 : Investir !

Une fois le fonds d’urgence rempli, la prochaine étape consistera à investir son argent pour le faire fructifier et ainsi progresser financièrement. L’individu pourra alors générer de nouvelles sources de revenus et anticiper des projets futurs.

Le bon investisseur a une vision long terme, il sait que le temps est son meilleur ami. Il utilise l’argent gagné par ses actifs pour acheter d’autres actifs et, ainsi, profiter des intérêts composés.

« Souviens-toi que l’argent est, par nature, générateur et prolifique. L’argent engendre l’argent, ses rejetons peuvent en engendrer davantage et ainsi de suite »

 Benjamin Franklin

À ce jour, il existe de nombreux types d’investissement différents, les plus connus étant l’immobilier à travers l’investissement locatif et les marchés financiers. Dans les 2 cas, il est important de se former avant de se lancer.

L’investissement locatif consiste à acheter un bien immobilier et à le louer pour gagner des revenus passifs. Pour que le projet soit intéressant, il faut que les loyers perçus dépassent les charges mensuelles et le crédit afin de dégager une rente. Les avantages fiscaux et le financement par les banques en font un investissement de choix.

La Bourse est également un excellent moyen de faire fructifier son argent. Ce type d’investissement peut faire peur et paraître compliqué pour les non-initiés, mais il est en réalité très profitable et plutôt simple à comprendre.

Sur les marchés financiers, il est conseillé de privilégier l’investissement long terme, plutôt que le trading court terme. En effet, posséder des titres financiers sur de nombreuses années permet de s’affranchir de la volatilité présente sur le court terme, ce qui limite le risque et donc le stress. Ce type de placement présente également de nombreux atouts comme des avantages fiscaux (PEA), une grande diversité d’actifs, un ticket d’entrée très faible (certaines bonnes actions ne coûtent qu’une dizaine d’euros) ou encore très peu de contraintes de gestion contrairement à l’immobilier.

Valentin Salvia-Prats, fondateur de Sagesse et Finance. Retrouvez les articles de Valentin dans la section Spiritualité du magazine.

Le suivre sur instagram

Recommended Articles

Laisser un commentaire

Follow Me!