ART : l’exposition de Katia Kameli arrive au Frac

Elle a allumé le vif du passé est une exposition monographique de l’artiste et réalisatrice franco-algérienne Katia Kameli. Celle-ci se déroule dans le cadre du Focus Femmes de la Saison Africa2020. Depuis le 20 mai, cette exposition est présenté au Frac, et ce jusqu’au 19 septembre.

Cette saison Panafricaine a pour but de présenter le point de vue de la société civile africaine du continent et de sa diaspora. Ainsi, il semblait nécessaire, et plus encore à Marseille, de partager l’œuvre de cette artiste. Katia Kameli se consacre notamment à l’écriture visuelle de l’histoire algérienne, en France et en Algérie, depuis déjà deux décennies.

La pratique de Katia Kameli repose sur une démarche de recherche. Le fait historique et culturel alimente les formes de son imaginaire plastique et poétique. L’artiste met en lumière une histoire globale faite de frontières poreuses et d’influences réciproques afin d’ouvrir une voie réflexive et génératrice d’un regard critique sur le monde.

Pour commencer, au plateau 1, Katia Kameli présente pour la première fois en France, une trilogie de films sous la forme d’une installation inédite. Ainsi, Le Roman Algérien se pense comme une immersion dans l’histoire algérienne et dans la mémoire des hommes et des femmes au travers d’une collection d’images et de documents.

L’exposition se poursuit ensuite au plateau 2 avec l’installation Stream of stories conçue spécifiquement pour l’espace du Frac. Stream of stories est une exploration des origines orientales des fables de Jean de La Fontaine. Elle commence en Inde et continue en Iran et au Maroc pour finir en France. Le dispositif comprend des vidéos, des sérigraphies et collages numériques ainsi que des fac-similés de manuscrits originaux qui représentent différents jalons historiques des fables.

L’œuvre de Katia Kameli pose spécifiquement la question de la place des femmes au sein de ces histoires. La préoccupation de leur statut d’autrices, de créatrices, de témoins, ou de commentatrices est un enjeu central.

En réponse à l’invitation de N’Goné Fall, la commissaire générale de la Saison, l’exposition propose un regard africain, et plus précisément nord-africain et algérien, sur la constitution de grands récits du continent et sur leur circulation internationale, mais aussi sur l’écriture de l’histoire algérienne.

Du 20 mai au 19 septembre 2021

Exposition au Frac, plateaux 1 & 2

Commissaire Eva Barois De Caevel

Exposition organisée dans le cadre de la Saison Africa2020, avec le soutien d’Axian et de la Fondation H.

En partenariat avec les Rencontres d’Arles dans le cadre du Grand Arles Express.

D’autres idées d’expositions et de sorties culturelles sont à retrouver dans le magazine.

Recommended Articles

Laisser un commentaire