“Fany”, la marketplace d’artisans méditerranéens

La Méditerranée regorge de créateurs et d’artisans avec des dons singuliers. Fany est une marketplace méditerranéen rassemblant différents talents et savoir-faire. La fondatrice, Chaymae, a bien voulu répondre à nos questions afin que nous puissions en savoir plus sur ces créateurs et son parcours. 

Nous avons également pu voir en quoi la Méditerranée est un lieu de prédilection favorisant la diffusion de la culture au travers de la création. En effet, le bassin méditerranéen est unique en son genre et offre une diversité culturelle et artistique moderne et créative. 

Fany est une entreprise inspirante. Elle permet effectivement d’en apprendre davantage sur la création méditerranéenne. Nous avons tous des dons et des talents uniques, il est de notre responsabilité de savoir comment mettre ses capacités au service des autres, car nous sommes créées afin de répondre à un besoin. Nous sommes une solution quelqu’un. 

Ichtus Magazine
Présentez-vous en quelques lignes ?

Chaymae

Je suis Chaymae, j’ai 30 ans et je suis la fondatrice de Fany, la marketplace de petite décoration artisanale du bassin méditerranéen. Après une enfance au nord du Maroc et quelques années d’étude à Marseille, j’ai quitté ma méditerranée natale pour une carrière de consultante à Paris. 

En 2020, j’ai décidé de prendre un congé sabbatique pour voyager à travers l’Amérique latine.

L’occasion de découvrir un nouveau continent, mais surtout de me ressourcer et de mûrir un projet que j’avais dans un coin de ma tête depuis un moment. Une expérience qui a été très inspirante et qui a clairement accéléré ma décision de me lancer dans l’aventure Fany.

Ichtus Magazine
Parlez-nous de votre Marketplace d’artisans Fany Store.

Chaymae

Fany est née d’une passion, mais aussi d’un besoin. J’ai toujours été passionnée par l’artisanat et je me disais que si je me lançais un jour dans l’entrepreneuriat, ce serait dans ce secteur. En janvier 2019, j’ai accueilli chez moi à Paris une amie qui venait participer au salon Maison & Objet en tant que fondatrice d’une marque de textile déco marocain fait main. Il s’agit en réalité d’une collaboration avec des tisserandes berbères dans l’Atlas au Maroc.

Pendant son séjour nous avons beaucoup discuté de sa démarche et de l’impact social de son activité sur les coopératives de tisserandes berbères à qui elle offrait de réelles débouchées en préservant leur métier. Il faut savoir que ces savoir-faire sont transmis de génération en génération et représentent souvent la principale source de revenus de ces artisans. Sa mission m’a donc beaucoup touchée et j’ai voulu donner écho à tous types d’initiatives similaires. 

En effet, ses créations commençaient à avoir du succès outre-Atlantique grâce à des marketplaces de petits créateurs. Cependant, elle avait du mal à avoir de la visibilité en France. C’est donc là que j’ai eu l’idée de lancer une plateforme d’artisanat qui s’adresse au marché français et qui met en valeur le savoir-faire, l’histoire et l’engagement de créateurs artisans du bassin méditerranéen.

D’où le nom Fany « فنّي », qui signifie en arabe « mon art, mon savoir-faire ».

(Voici le lien vers les produits de la créatrice en question, disponibles sur notre e-shop : déco textile fait main

Ichtus Magazine
Comment trouvez-vous les artisans avec qui vous travaillez ?

Chaymae

La sélection est un aspect très important dans notre projet. En effet, nous sélectionnons nos créateurs partenaires sur la base de plusieurs critères. Le premier est que leurs créations doivent absolument être confectionnées de manière artisanale. Par conséquent, nous sommes sur des objets faits main en petites séries par des vraies personnes, et non pas des pièces industrielles faites en grandes séries par des machines. Les deux autres critères sont l’éthique et l’esthétique. En termes d’esthétique nous sommes sur un style épuré et moderne. Étant donné qu’il s’agit de créations inspirées de l’artisanat traditionnel, l’idée est de leur apporter de la modernité. Le but est que ces pièces soient intemporelles et qu’elles puissent s’insérer facilement dans les maisons modernes.

En ce qui concerne l’éthique, notre philosophie n’est pas de juger en se basant sur des critères liés à la perfection.

Nous décidons plutôt d’encourager et de mettre en avant tous types d’engagements à impact positif, qu’il soit social ou environnemental.

Ichtus Magazine
Quels sont les créateurs présents ?

Chaymae

Aujourd’hui nous référençons une trentaine de créateurs et artisans sur notre plateforme. Nous avons par exemple Dedal. Ils proposent de magnifiques pièces en céramique colorée. Il soutient également une association d’enfants hospitalisés : « Nez rouge » en créant des collections, dont la majorité des revenus, y est reversée. 

Toujours dans cette même veine berbère, nous travaillons avec Taszuri Créations. Elle propose de belles pièces en céramique pour l’art de la table et pour la déco de manière plus générale. Ses pièces sont made in France et peintes par ses soins dans son atelier parisien avec une inspiration provenant des couleurs de la Méditerranée. Un style assumé visant à mettre à l’honneur la culture berbère de la créatrice. 

Ichtus Magazine
Donnez-nous votre définition de la Méditerranée ?

Chaymae

La Méditerranée est un lieu où richesse de cultures, histoire, savoir-faire et convivialité se rencontrent.

Méditerranéenne d’origine et de cœur, je pense que Méditerranée rime avec bien-être et joie de vivre. J’ai besoin de m’y rendre au moins une fois par an pour me ressourcer et me nourrir de son énergie, de sa chaleur humaine et de ses « good vibes ». 

C’est d’ailleurs aussi pour cette raison que Fany Store se concentre sur l’artisanat du bassin méditerranéen. En effet, cela permet de proposer des objets qui apportent de la joie de vivre et du soleil dans l’intérieur de nos clients.

Ichtus Magazine 
Ichtus Magazine est un magazine web spirituel. Avez-vous un rapport à la spiritualité ? Si oui, lequel ?

Chaymae

Oui clairement ! C’est tellement profond, immatériel et personnel qu’il nous faudrait une autre session pour en parler. 

De manière spontanée, je dirais que le spirituel est omniprésent dans notre quotidien et qu’il se manifeste dans une infinité de formes. 

Chacun de nous le perçoit à un degré différent et selon sa perspective. Pour faire le lien avec Fany Store, une pièce faite main par exemple, qui a mobilisé l’esprit, l’énergie, et la créativité d’un artisan le temps de sa fabrication, est pour moi une sorte de manifestation du spirituel.

Ichtus Magazine
Quelles sont vos 5 adresses favorites ?

Chaymae

  • Les jardins andalous de l’Alhambra à Grenade
  • Le café maure à Rabat dans la kasbah des Oudayas aux façades blanches et bleues avec une magnifique vue sur le fleuve Bou Regreg
  • Ensuite, le restaurant Kaf Kaf à Paris pour des brunchs délicieux et une belle déco bohème chic
  • La calanque de Sugiton à Marseille, j’y retourne à chaque fois que je suis dans le coin en souvenir de mes années d’études à la cité phocéenne
  • Enfin, Al Riadinou, un beau Riad à l’extérieur de Marrakech avec magnifique vue sur l’Atlas 

Ichtus Magazine
De quoi vous inspirez-vous quotidiennement ? 

Chaymae

D’un point de vue design, je m’inspire beaucoup de l’architecture, de l’artisanat et du style méditerranéen en termes de couleurs et de matières naturelles brutes. En effet, dans mon métier d’entrepreneur, je m’inspire beaucoup des femmes entrepreneurs qui se battent pour de bonnes causes et qui réussissent. Emna Everard, fondatrice de Kazidomi que j’ai récemment rencontrée à Paris en fait partie.

Ichtus Magazine
Avez-vous autre chose à rajouter ? 

Chaymae

En conclusion, je dirais merci pour cet interview ! J’ai pris beaucoup de plaisir à y répondre 🙂.

Découvrez d’autres articles à propos de créateurs méditerranéens
NOUVELLE COLLECTION : “Une balade chypriote”

Recommended Articles

Laisser un commentaire