5 conseils imparables pour activer la positivité

La positivité se manifeste au travers des personnes qui ont un caractère optimiste. Cela signifie que ces individus vivent non pas en fonction de leurs émotions ou des circonstances, mais au-delà. Être une personne positive est un état d’esprit. C’est choisir de prendre les choses du bon côté.

être positif c’est décider de developper intentionnellement un sentiment de confiance vis-à-vis des situations qui se présentent à nous. En effet, la personne tournée vers l’optimisme va choisir de croire que l’environnement dans lequel elle évolue est bon. Cela se caractérise aussi par le fait d’avoir confiance en l’avenir, ce qui produit par conséquent une attitude d’espoir et de gratitude. Devenir positif n’est pas difficile, cela étant dit, il y a une action de notre part à fournir pour le créer. La positivité amplifie la joie, favorise la paix et nous aide à mieux vivre. Elle est un choix et devient une habitude saine quand nous la pratiquons tous les jours.

1. Débuter sa journée avec la positivité.

Pourquoi au début de la journée ? Et bien parce que cela va construire l’atmosphère de la journée entière. Décider de s’accorder un temps pour soi le matin afin de sortir de chez soi chargé de bonnes énergies est important. Cela peut se traduire par du sport, de la lecture ou des livres audio. Il est primordial de démarrer sa journée en se tournant vers des choses qui nous apportent de la joie. Mettre en place une routine matinale avec des habitudes saines permet d’activer la positivité.

Etre positif est un choix qui ne dépend aucunement de nos émotions ou des circonstances. Nous avons effectivement le choix de ne pas nous laisser submerger par les émotions des autres, car elles leurs appartiennent. Developper de la maitrise de soi pour rester positif tout au long de la journée est essentiel. Elle s’acquiert par l’étude de notre être intérieur. En effet, comprendre notre mode de fonctionnement interne est primordial. Cela permet de connaitre nos forces, nos faiblesses, nos gouts, nos désirs, ou encore nos rêves.

Connaitre notre identité solidifie la relation que nous avons avec nous-mêmes. Analyser pourquoi nous pensons, parlons et agissons ainsi permet d’en savoir plus notre personne. Par conséquent, nous pouvons dessiner un nouveau schéma pour que notre caractère puisse se modifier avec le temps.

Quelques exemples d’activité matinale :
  • Écouter des podcast édifiants. Jay Shetty, Eva Longoria, Craig Groeshel ou encore Joel Osteen donnent de précieux conseils spirituels ou pas pour arriver à se comprendre.
  • Lire des livres. La lecture est la meilleure nourriture que vous pourrez donner à votre esprit. La Bible, par exemple, regorge de précieux témoignages et conseils qui peuvent changer votre vie.
  • Faire une activité physique. Pratiquer une activité sportive réduit le stress et tonifie notre corps : deux raisons positives d’en faire.
  • Méditer. Vous pouvez méditer en vivant l’instant présent et en respirant/expirant pour connecter votre corps à votre esprit. La méditation se manifeste aussi au travers d’une réflexion intérieure à propos d’un sujet que nous avons lu ou appris.
  • Bien boire, mieux manger et mieux dormir. Bien entendu, il ne s’agit pas d’une grande révélation, et pourtant nous sommes si peu à l’appliquer. S’hydrater, manger équilibré et dormir au moins 7h voire 8h par nuit est essentiel pour notre équilibre.

2. Developper une attitude de gratitude pour devenir une personne positive.

Developper une attitude de gratitude est comme un baume que nous déposons sur nos coeurs parfois fatigués et chargés. La reconnaissance s’active quand nous décidons d’être satisfait de ce que nous avons. Cela ne signifie pas que nous devrions nous contenter de la situation dans laquelle nous nous trouvons si elle ne génère pas de bonheur. Désirer mieux pour sa vie peut être très sain que cela sert les intérêts des autres. En effet, l’amour devrait être le conducteur de tous nos choix, au contraire de l’argent, du succès et de la gloire. Bien entendu, cela peut en être une conséquence.

Vivre une vie fondée sur la gratitude nous positionne vers encore plus de faveur et d’abondance. Il s’agit de la loi de la semence et de la récolte, ou du karma si vous préférez. Cette loi se trouve dans la bible et s’opère dans notre quotidien automatiquement. Si vous désirez plus d’amour, semez de la l’amour, si vous désirez plus de paix, semez de la paix ou si vous désirez plus de joie, semez de la joie. Cette loi s’applique quand l’intention de notre coeur se focalise sur le bon.

Dieu affirme que si nous lui faisons confiance et que nous continuons sans relâche de chercher à faire le bien, il nous bénira. Vivre en ayant l’intention d’être une bénédiction pour quelqu’un active la joie, la positivité et l’espoir. Nous pouvons perte reconnaissant d’avoir un Dieu si bon qui n’attend que de nous bénir. Vous accéderez à une vie abondante en choisissant la gratitude intentionnellement.

Quelques sujets de reconnaissance à déclarer :
  • Je suis reconnaissant.e d’avoir un toit.
  • Merci parce que je suis en bonne santé.
  • J’ai de la famille, des amis et un travail et j’en suis heureux.se.
  • Je suis reconnaissant.e d’avoir de l’eau chaude et l’électricité.
  • Merci parce que j’évolue tous les jours afin de devenir la personne que Dieu que je sois.

3. Avoir des pensées de qualité pour devenir positif. 

Notre positivité et notre négativité sont le reflet de nos pensées. En effet, nos phrases intérieures donnent le ton et le rythme à notre vie. Il est essentiel d’apprendre à écouter ce que nous nous disons pour savoir si c’est bon ou pas. Choisir ses pensées, c’est choisir la direction dans laquelle nous voulons que notre vie aille. Prêtez attention à votre discours interne et modifier le par des pensées pures et saines. Nos pensées sont produites par la qualité de vie que nous menons. Ce que nous regardons et écoutons a une incidence directe sur notre attitude. En somme, il faut changer nos habitudes pour developper un caractère qui corresponde à la destinée à laquelle nous sommes appelés.

Se concentrer sur l’espoir, semer pour l’avenir et vivre l’instant présent sont des activités à mettre en place. Etre conscient du maintenant et ne plus penser au passé ou au futur est extrêmement libérateur. L’idée est de se concentrer sur ce qui est possible de faire maintenant et de le faire. La procrastination n’est pas envisageable, elle est source d’ennui, de stress et d’inquiétude. Penser à ce que nous sommes en train de faire maintenant désamorce le pouvoir des circonstances que nous ne pouvons pas contrôler. Le passé ne peut nous définir, car chaque jour est une nouvelle opportunité de commencer quelque chose de bon.

Lamentations 3.24 : Les bontés de l’Eternel ne sont pas épuisées, ses compassions ne sont pas à leur terme; Elles se renouvellent chaque matin.

Cette promesse que nous trouvons dans l’ancien testament s’applique encore aujourd’hui. Croire que les promesses de Dieu sont inaltérables nous permet de construire une relation intimez et unique avec lui. Nous ne vivons pas pour suivre une religion, nous vivons pour établir une connexion avec le divin.

Idées de bonnes pensées à entretenir :
  • Je suis béni.
  • Le talent, la créativité et la liberté m’accompagnent tous les jours.
  • Je suis pardonné, racheté et qualifié.
  • Dieu permet que je puisse devenir tout ce pour quoi j’ai été créé.
  • Je suis accepté, approuvé, pas moyen et pas médiocre. J’ai de la valeur, je suis aimé et je m’aime.

4. S’entourer de personnes positives. 

L’influence que les gens ont sur nous est bien plus grande que nous le pensons et peut vite nous tirer vers le bas. Il n’y a pas mieux que de savoir s’entourer de personnes qui nous élèvent et nous permettent de grandir. En effet, il est nécessaire de faire le tri dans nos relations pour ne prendre que le meilleur. Nous sommes la somme des 5 personnes avec qui nous restons le plus. Choisir d’être positif passe par la sphère personnelle et par conséquent la sphère sentimentale et amicale. Il est effectivement important de déterminer si nos proches nous tirent vers le haut, ou nous tirent vers le bas. Généralement, ce sont les fausses croyances avec lesquelles nous grandissons, et qui ont façonnés les générations précédentes, qui conditionnent nos vies.

Il faut réussir à s’affranchir des fausses croyance inculquées par la famille et nos amis pour accéder à notre plein potentiel. Parfois, nous savons que nous pensons différemment, mais l’idée de se retrouver seul est une chose effrayante. Il est donc nécessaire d’agir avec sagesse. L’idée n’est pas de couper les ponts, bien entendu. En réalité, il faut savoir imposer ses limites et oser aller à contresens des idées transmises par les autres. Nous avons la capacité de construire notre vie en fonction de ce que nous croyons perte vrai et bon pour nous. Nous sommes uniques et nous disposons de dons, de talents et de capacités singuliers, de ce fait, cette unicité nous permet de jouir d’une assurance et d’une confiance sans précédent.

Chercher à comprendre nos forces en faisant confiance à Dieu que toutes choses concourront à notre bien (romain 8.28) est un magnifique voyage initiatique à entreprendre. Les décisions que nous prenons aujourd’hui sont déterminantes pour le futur. Ayons l’audace d’être le changement que nous voulons voir chez les autres.

5 choisir d’avoir une attitude fondée sur la positivité

En ce qui concerne la 5e clé, nous avons choisi cet ensemble de mots : paix, amour, joie, confiance, maîtrise de soi, bienveillance, foi, douceur, patience, fidélité qui nous suit constamment et sur lesquels nous construisons notre vie. Ces mots sont les piliers d’une vie saine et positive. Les choisir c’est choisir une vie pleine de sens, d’espoir et de saveur. En réalité la positivité ne vient que si nous sommes prêts à reconnaitre que nous sommes négatifs. En effet, reconnaitre notre état est le premier pas vers la guérison intérieure. Par conséquent, la positivité vient également au moment nous décidons de travailler ces fruits intentionnellement.

En conclusion, nous pouvons tous devenir positifs. Il s’agit d’un style de vie que l’on acquière petit à petit tout en désirant changer de manière intentionnelle. Nous pouvons bien sûr avoir de mauvais jours, mais ayez en tête que le meilleur reste à venir et que vous y arriverez à force de persévérance. 

Alors ? être vous prêts à activer la positivité ?

Ici d’autres articles spirituels.

Nicolas Lopez.

Recommended Articles

5 Comments

  1. Elyana Dubois

    Bonjour, tout d’abord quand j’ai lu ton texte j’ai apprécier, j’étais même d’accord avec toi. Et puis je m’y suis pencher de façon plus profonde et avec un peu plus de recul. Je te suis effectivement depuis qqs temps maintenant, et je me rends compte que t’es écrits sont plus basé sur “un mode de vie” qu’une religion, que foi, qu’une relation intime avec dieu. Je prends pour exemple, les fruits de l’esprit, que tu cite comme pillier et exemple de positivité, ce qui dans la forme est vrai. Mais dans le fond ils ne sont pas juste le fruit d’une attitude positive qui émane de nous. Ces fruits sont les résultats UNIQUEMENT possible avec l’aide et la grâce de Dieu. Pourquoi ne le cites tu pas ? Pourquoi fais tu de cette “positivité” un mode de vie quand il devrait être le reflet de notre vie quotidienne avec dieu. Je vois tes post insta, tes texte, tes petits mot d’encouragement. Mais je ne vois jésus publier nulle part, je ne vois le nom de Dieu revendiquer nulle part. En soit cela ne me gêne pas, sauf quand tu utilise les fruit de l’esprit pour dire que c’est de ça que résulte ta positivité. Dans ce cas là tu te dois de revendiquer le nom de Jesus. Car il ets le seul à nous avoir donné la capacité d’arriver à les mettre en pratique, et non seulement comme tu le laisse penser par le seul fait de notre volonté. Bonne route, mais cette fois c’est sans moi, même si tu ne verras sans doute jms la différence.

    1. Nicolas

      Bonjour Élyana,
      Tout d’abord, la foi est un style de vie et certainement pas une religion et chacun est libre de pouvoir la vivre comme il l’entend.
      Ensuite, bien que je comprenne ton point de vue, il y a une manière d’aborder les choses auprès de personnes qui ne croient pas, (surtout en ce qui concerne un sujet délicat comme celui des fruits de l’esprit). Tu me suivais depuis peu donc tu n’as pas du lire mes précédents articles de témoignages où Dieu et Jésus sont le centre de mes propos. Je ne me suis jamais caché concernant mon amour pour Dieu. Ne crois-tu pas qu’il est préférable que tout le monde puisse le lire ainsi que plutôt parler directement d’un fruit de l’esprit ? J’invite à la réflexion, à un style de vie chrétien plutôt qu’à une religiosité en mentionnant jésus ou dieu à tout bout de champ pour affirmer ma foi ou pour faire entendre raison à mes lecteurs. Les gens savent faire la différence entre quelqu’un qui vit une relation étroite avec Dieu ou non. C’est dommage d’en arriver à penser qu’une chose est moins « chrétienne » qu’une autre parce que les noms de dieu, jésus et saint esprit ne sont pas mentionnés. Selon moi, si une seule personne a compris qu’elle devait mettre ces mots en pratique (sachant qu’il y a le mot foi dedans) pour que son quotidien soit plus lumineux, je considère avoir tout gagné.
      N’hésite pas si tu as besoin qu’on discute en privé tu peux le faire via Instagram.
      Belle journée à toi Elyana.

  2. Jean- David Aixis
    Jean- David Aixis

    Coucou un méditerranéen, je suis à moitié daccord avec tes propos. Premièrement, tu dis qu’une seule personne comprenant qu’il faut mettre cela à pratique est suffisant, mais comment veux tu qu’une qqun puisse appliqué cela sans d’abord faire une expérience avec jésus ? C’est dune relation profonde et étroite avec Dieu que découle ces fruits. Alors que toi tu encourage les gens à les vivres seulement par la force de leur bon vouloir et de leur attitude. Car c’est le fruit de l’esprit. Donc c’est le St esprit qui les donnent… Pas ns juste qui les prenons à notre bon vouloir. C’est le résultat d’une opération très simple NOUS + JÉSUS + SAINT ESPRIT = FRUIT DE L’ESPRIT (Bien sûr en y mettant des efforts)
    et non pas
    NOUS + BON VOULOIR OU VOLONTÉ = FRUIT DE L’ESPRIT

    Je suis d’accord avec sur le fait de faire passé un msg sans pour autant crier JÉSUS JÉSUS JÉSUS. Du moment qu’ensuite nous avons l’occasion de rentrer plus en étroitesse avec le sujet.

    Et pour finir et à mon sens, non jésus n’est pas un style de vie. Non la chrétienneté n’est pas un style de vie. C’est une vie à part et entière pour Dieu. C’est une relation intime. Ce n’est en aucun cas un mode de vie, un style. C’est un choix, vécu et consenti chq jour. C’est une relation. C’est une histoire d’amour. Dire que jésus est un style de vie c’est lui faire perdre, à min sens, beaucoup de sa valeur. Il est bien plus que cela. Bien plus fort. Et puissant que cela… Les mots sont une arme. Il faut savoir les utilisé avec sagesse, car il sont capable de faire beaucoup de dégât. Passé une belle journée, elyana et un méditerranéen.

    1. Nicolas

      Bonjour Jean-David,

      Je comprends ton point de vue, néanmoins à aucun moment j’affirme qu’il suffit qu’une personne vive ces mots pour faire sa rencontre personnelle avec Dieu. Je dis qu’en cherchant à être positif et que commencer par déclarer ces mots au quotidien est déjà un début. Je considère que c’est déjà super si une personne vit en appliquant ces mots au quotidien ce qui les mènera inévitablement à vivre comme dieu l’entend. De plus, on est déjà doté de ces fruits et c’est uniquement en communion avec Dieu que ça se développent.

      La vie avec Dieu est un style de vie, je ne minimise aucunement sa grandeur en disant cela. C’est sans doute le mot style qui dérange.

      Je ne pense pas avoir fait de dégâts en prônant la positivité comme je viens de le faire dans cet article mais au contraire j’amène (comme je l’ai précédemment dit) a une réflexion et j’essaie de pousser les gens à chercher quel est le but de leur vie.

      Bonne journée 🙂

Laisser un commentaire