Cheffes marseillaises : elles tiennent le haut de l’affiche

Plus nombreuses à Marseille que dans les autres villes, les cheffes marseillaises donnent le ton et le rythme. C’est chez Laetitia Visse (La Femme du Boucher) que le Marseille Provence Gastronomie Media Club s’est tenu. L’idée ? Partager leur différent mode de fonctionnement, mais aussi transmettre un message significatif sur le positionnement des femmes dans le monde du travail.

En effet, Delphine Roux (Madie Les Galinettes), Charlotte Baldaquin (Les Grandes Tables de La Criée), Sarah Chougnet (Regain) ou encore Noémie Lebocey (Les Eaux de Mars), pour ne citer qu’elles, sont aux rênes de restaurants à succès. Présentes également durant ce rendez-vous, elles tiennent leur entreprise et racontent comment elles s’organisent au quotidien.

Les femmes connaissent le sexisme depuis des millénaires, mais nous sentons, à Marseille du moins, une montée en puissance d’entrepreneuses. Elles cassent les stéréotypes et permettent à la Ville de Marseille d’être ce qu’elle est. En effet, les mondes de la restauration, ou encore de la politique, sont des milieux peu fréquentés par les femmes. Néanmoins, le changement commence à se faire sentir.

Il n’y a qu’à Marseille que les cheffes tiennent le haut de l’affiche. 

Bien entendu, l’idée n’est pas de privilégier un camp ou un autre, mais nier les faits signifierait accepter. Or, il est primordial que la société puisse continuer d’évoluer dans le bon sens. L’état d’esprit fondé sur la bienveillance et le partage est celui sur lequel nous devons fonder nos habitudes. D’ailleurs, Marseille le comprend davantage et fait désormais plus de place aux femmes. Bien que beaucoup de choses doivent encore se mettre en place, l’énergie du conscient collectif évolue vers quelque chose de positif.

Par ailleurs, Vérane Frédiani est l’une de ces nouvelles figures emblématiques marseillaises. Elle est auteure de « Elles cuisinent » chez Hachette et « Cheffes » aux éditions Nouriturfu, un guide de 500 cheffes, coécrit avec Estérelle Payany. Passionnée, la cheffe ne cesse de donner la parole à ces femmes qui permettent à la cuisine du sud d’être mise en lumière. Son parcours l’amène en 2016, à parcourir le monde pour réaliser le documentaire « À la recherche des femmes chefs ».

Finalement, son objectif est de mettre en valeur les femmes travaillant dans la gastronomie. En effet, ces dernières sont moins nombreuses parmi les palmarès des étoilés Michelin.

D’autres cheffes marseillaises tiennent des entreprises prospèrent. En voici plusieurs : Colline Faulquier, Gorgiana Viou, Jill Cousin et Saskia Porretta ou encore Marie Vial. Bien entendu, tant d’autres noms nous viennent en tête. Il ne reste donc qu’à les soutenir en allant découvrir leurs recettes originales et authentiques.

Voici nos autres articles gastronomiques. 
Découvrez nos collections photo. 
Enfin, découvrez La Chambre Ichtus.

Nicolas Lopez.

Recommended Articles

Laisser un commentaire