Échappée à Marseille avec Latcho Drom Yoga chez Enamoura 

Justine Milesi, créatrice de voyages bien-être à travers le globe sous le nom de Latcho Drom Yoga, vous propose une échappée dans la ville de Marseille du 31 mars au 3 avril. Le rendez-vous se tient dans la maison de vacances Enamoura.

L’idée est de vous faire vivre une vraie expérience holistique et sensorielle dans la cité phocéenne. L’échappée se déroule en plusieurs étapes avec une proposition culturelle,  gourmande et résolument ensoleillée. Pratique douce de yoga, dîners, déambulations urbaines, mais aussi visite de la Côte Bleue ou encore du Mucem, ce voyage promet d’être riche et bienveillant.

Par ailleurs, sachez que le séjour est également ouvert à la journée pour ceux et celles qui le souhaitent. En effet, Justine propose des activités qui permettent d’expérimenter le séjour en dehors des nuitées. 

« Escale à Marseille » est ouvert à la journée du samedi et/ou dimanche

Partenaires culinaires du séjour organisé par Latcho Drom Yoga : Sam Kitchen, Boujou, Dailycat, Tuba, Maison des Nines, Chez Carlotta, La Pergola

  • Tarif journée : 185€/jour / Si tu viens à 2 : 165€/pers 
  • Tarif week-end : 350€/week-end / Si tu viens à 2 : 315€/pers

*tout compris du matin au soir sauf la nuitée. Accès à la maison Enamoura, pratiques au bord de la piscine. 

La rencontre se déploie entre les quartiers de la Bonne Mère, les calanques et Noailles entre autres. Par exemple, la Maison des Nines vous accueille pour un brunch très savoureux. Les voyages et escales que propose cette professeure de yoga invitent à une rencontre avec soi, mais aussi avec les autres. Les moments de partage forgent notre mémoire et créent en nous des émotions. Ces souvenirs nous accompagnent et positionnent le cœur vers la bienveillance, la générosité et la bonté. 

Entre empreintes historiques et évolutions bobo de certains quartiers, nous irons aussi nous perdre dans les traverses et dédale de cabanons de Malmousque, de Montredon, des Goudes, et de la côte bleue ! Une excursion sur la belle bleue vous offrira un ultime point de vue sur cette ville grandiose !

Latcho Drom Yoga

Découvrez ci-après notre conversation avec Justine orientée sur la spiritualité :

Ichtus Magazine.
Quelle est ta définition de la spiritualité ?

Justine

Je commencerai par dire qu’il n’y a pas une spiritualité, mais des spiritualités. Chaque culture possède sa spiritualité, et on constate des points communs entre chacune. La spiritualité est selon moi ce qui nous donne la foi d’avancer dans la vie. Elle nous insuffle l’énergie de croire à notre destinée. Ce sont les croyances et les pratiques qui nous mènent au plus près de notre mission de vie. La spiritualité est ce qui va faciliter l’harmonie de l’être en devenir que nous sommes tous. Cela contribue également à vivre en osmose avec les autres et notre environnement.

Ichtus Magazine.
Est-ce que le yoga est une pratique utilisée uniquement par et pour les personnes spirituelles ?

Justine

Absolument pas. J’ai d’ailleurs une vision du yoga inclusive et j’ai beaucoup de mal avec les dogmes religieux ou spirituels qui incluent ou rejettent certaines personnes. Cela est valable pour les dérives que l’on peut trouver en Occident, tout comme en Inde ou ailleurs. L’idée même de se revendiquer spirituel me dérange je crois.

La spiritualité devrait selon moi être justement à l’inverse de cette conception qui n’est autre qu’un rapport de maître à élèves. Il en va de même pour la pratique du yoga, qui plus est dans nos sociétés occidentales. En Inde, le yoga est traditionnellement une pratique spirituelle, qui s’inscrit dans une hygiène de vie globale, et quotidienne. En Occident, et cela sans nous jeter la pierre, il se limite très souvent à la pratique corporelle des asanas (postures en sanskrit). Si l’on réduit le yoga uniquement à cette partie posturale, nous n’avons pas toutes les clefs pour cheminer vers l’éveil spirituel, et le nirvana, décrits par les grands maîtres indiens. C’est en cela qu’on parle du yoga comme une pratique holistique.

Je fais partie de ceux qui pensent qu’il est enrichissant d’emprunter aux traditions ancestrales et aux spiritualités orientales pour mieux vivre dans notre temporalité.

En réalité, je dirai même que pour moi c’est sur ce point-là que se situent l’ouverture et la richesse spirituelle. Je dis souvent qu’il est plus simple d’entrer dans un état méditatif lorsque l’on est seul au sommet d’une montagne de l’Himalaya, mais qu’il est plus challengeant de l’être lorsqu’on emprunte une rame de métro bondée avec des charges mentales professionnelles et personnelles très actives.

Finalement le développement croissant du yoga en Occident a cela de bon. En effet, il permet de venir définir son ancrage dans sa temporalité. Il convient de commencer quelque part et la pratique des asanas est la première porte pour revenir à son corps, à sa respiration, à ces espaces d’ouverture, qui naturellement contribuent à ouvrir un chemin vers le mieux-être.

Ichtus Magazine
Quelle est ta définition de l’âme ?

Justine

L’âme est ce souffle de vie qui nous anime, cette respiration intérieure qui nous définit. C’est notre essence profonde, notre nectar à être qui nous sommes intrinsèquement.

Événement Ichtus Magazine :

Découvrez nos collections de photos et notre article : Ichtus dans ToutMa, Provence&You, Le jour et la nuit

Nicolas Lopez.

Recommended Articles

Laisser un commentaire