Comment avoir confiance en soi ?

Nos pensées sont à la base de tout. L’intérieur de notre tête donnera le ton et le rythme à l’ensemble de notre vie. Cet équilibre nous permet de développer confiance en soi, détermination et positivité. Avoir confiance en soi et maîtriser ses émotions sont des clefs nécessaires pour avancer dans la vie. 

La confiance en soi signifie que nous nous connaissons, que nous croyons en notre potentiel et en nos capacités. Par conséquent, connaître notre identité est essentiel pour avancer avec équilibre et stabilité. Ce que nous osons croire et dire à propos de nous-mêmes est important. En effet, nos croyances forgent le monde dans lequel nous évoluons. Si nous ne nous sentons pas capables d’accomplir quelque chose et que nous croyons que cela est vrai, cela le sera. 

La science a également pu démontrer un lien de cause à effet entre notre mode de fonctionnement interne et ce que nous croyons comme vrai au travers de l’élasticité du cerveau. Ce dernier est capable d’apprendre, mais encore de désapprendre afin de remodeler les connexions acquises. Par conséquent, la plasticité du cerveau prouve qu’il est possible de conditionner notre comportement en fonction de notre environnement et des expériences que nous vivons. 

La confiance en soi, une histoire neuronale ? 

Ce que nous pensons, croyons et disons aujourd’hui est le résultat de nos expériences passées. De même que nos habitudes actuelles forment nos attitudes de demain, le cerveau peut être manipulé dans le but de lui faire croire à peu près tout ce que l’on veut. Ce principe est corroboré par l’écrivain et ministre protestant Joseph Murphy. Il précise effectivement dans son livre « la puissance de votre subconscient » comment il est possible de faire croire à notre cerveau ce que nous voulons, pour obtenir ce que nous désirons. 

Murphy mentionne dans son livre qu’il est possible de contrôler notre subconscient en lui parlant d’une manière positive et avec autorité. C’est pour ça que la prière et la méditation sont des activités saines et de qualité pour introduire l’équilibre à nos vies. Les conversations que nous avons à propos de nous-mêmes déterminent donc la condition de notre vie.

Il est effectivement juste de dire que nous sommes parfois nos propres geôliers. Nous nous maintenons intentionnellement dans nos prisons, celles que nous construisons par nos pensées et par nos mots. Être positif envers soi-même, ne pas se dénigrer ou encore choisir ses priorités pour une vie plus saine est le premier chemin qui ouvrent les portes de la confiance en soi.

livre audio gratuit : “la puissance de votre subconscient” par Joseph Murphy

Développer la confiance en soi par la pratique : les habitudes. 

Les personnes qui n’ont pas confiance en elles sont reconnaissables de par leurs habitudes. En effet, elles se dénigrent, doutent plus que la normale, manquent d’assurance, acceptent mal les critiques, ont du mal à dire non. Une fois que nous avons compris comment fonctionne notre cerveau, il est important de développer des habitudes saines et positives pour contrer ces comportements. 

D’ailleurs un comportement n’a rien à avoir avec la personnalité. En effet, un comportement est quelque chose que nous avons appris et répété jusqu’à en faire une habitude. Par contre, la personnalité est ce qui définit notre identité, c’est-à-dire ce sur quoi nous fondons nos valeurs. Il n’est généralement pas facile d’entendre qu’une personne fonde son identité sur des valeurs telles que le doute ou la timidité.

Les habitudes que nous avons acquises au fil du temps donnent un indice sur la qualité de notre vie et par conséquent sur la confiance que nous nous portons. 

La construction de notre comportement et de notre personnalité se façonne grâce à 3 points cruciaux qu’il faut comprendre et réajuster si nécessaire.

  • Les pensées 
  • Les émotions
  • Les habitudes 

Ce sont les 3 thèmes à étudier quand nous prenons la décision de nous développer. Pourquoi ? Car, en réalité, nos pensées (esprit) donnent le ton et le rythme à nos émotions (âme) et nos émotions conditionnent nos habitudes (esprit, âme et corps), enfin, ces dernières déterminent nos attitudes. Quand notre comportement et notre caractère semblent avoir du mal à être stables, il est nécessaire de remonter jusqu’à la racine afin d’opérer un changement radical. Avoir la capacité de comprendre nos différents modes de fonctionnement internes nous donne un avantage puissant : celui de changer la trajectoire de notre vie.

Un excellent livre à audio à écouter (gratuit) à propos des habitudes est celui de Onur Karapinar : “Petites habitudes, grandes réussites”

La religion enferme, la spiritualité libère. 

Qu’est-ce que la spiritualité à avoir avec la confiance en soi ? En réalité, tout. Vivre en fonction de la spiritualité que nous avons choisi d’intégrer dans notre quotidien est déterminant. Nous ne parlons pas ici de mysticisme, de magie ou encore de religion. En réalité, nous parlons de la relation que nous entretenons avec nous-mêmes, les autres et bien sûr Dieu. 

Il y a une différence entre la religion et développer une relation libre et consentante avec Dieu. Certaines religions sont construites sur la base de lois et de règles qui emprisonnent au lieu de libérer. Par ailleurs, la communion (intentionnelle) que nous pouvons construire avec Dieu naît d’une décision : celle de le suivre parce qu’il nous a aimés le premier, et non l’inverse. Bien entendu, les valeurs et les principes universels sont la boussole sur laquelle il faut fonder cette relation, sans quoi il sera difficile de maintenir cette communication sur le long terme. 

Ce que nous croyons être vrai n’est pas essentiellement LA vérité

Nos valeurs sont le socle sur lequel nous devons établir l’équilibre de nos vies. Elles sont des critères de choix qui guide notre jugement moral. Dans la bible, certaines valeurs élémentaires sont citées pour guider nos choix et nos décisions. En effet, Galates 5.22 indique que les fruits qui permettent à l’esprit de demeurer sain et positif sont : l’amour, la joie, la paix, la patience, bonté, la bienveillance, la foi, la douceur et la maîtrise de soi. Il n’est effectivement pas nécessaire d’être chrétien pour vivre ces fruits. Néanmoins, chercher à les appliquer tous les jours pour développer notre sens moral semble être primordial. Ces valeurs sont accessibles, disponibles et libres d’être choisies par tous, il suffit de le décider. 

En réalité la vie est faite de choix et pour développer la confiance en soi, il est fondamental de choisir ce qui peut rendre notre vie plus heureuse et s’y accrocher coûte que coûte. Ne soyons pas de ces personnes qui préfèrent la sécurité de l’esclavage plutôt que la responsabilité de la liberté.

Nicolas Lopez

Suivez-nous sur les réseaux.
D’autres articles spirituels ici.

Recommended Articles

Laisser un commentaire