Interview : Juliet Airs, photographe

Une nouvelle personnalité marseillaise inspirante que nous mettons en avant. Juliet Airs est photographe à Marseille. La ville l’inspire, ce qui lui permet de developper plusieurs projets dont elle a bien voulu nous deux mots. Nous espérons que son travail vous inspirera aussi.

Ichtus Magazine

1)    Bonjour Juliet, présentez-vous en quelques lignes.

Juliet Airs

Juliet : 27 ans, J’aime la mer, l’odeur de l’immortelle séchée et partir en vadrouille à mobylette.

Ichtus Magazine

2) Comment t’es venu cette passion pour la photographie et pourquoi avoir choisi ce domaine ?

Juliet Airs

Ma mère était photographe, je pense que dès petite j’ai été touché par la sensibilité de ses clichés. Avoir un appareil jetable, et après numérique un peu partout avec moi a toujours été un plaisir.

Ichtus Magazine

3)    Nous voyons grâce à votre profil Instagram que vous êtes à la charge de différents projets, un mot la dessus ?

Juliet Airs

J’ai du mal à freiner mes idées, mes envies de projets. J’avoue vouloir être sur tous les fronts, mais avec le temps je me recentre de plus en plus sur l’essentiel : La photographie & la Communication.

Ichtus Magazine

4)    Comment décririez-vous Marseille ?

Juliet Airs 

« Marseille c’est comme une mobylette, il faut du mélange pour que ça marche ! ».

Ichtus Magazine

5)    2020 est une année pas comme les autres, comment la vivez-vous ?

Juliet Airs

Je vis depuis 2016 entre Marseille et le Maroc, mes aller-retour ont du cesser avec le COVID… « Grâce » au confinement j’ai appris à me poser et à concrétiser un projet qui me tenait à cœur depuis longtemps. C’est là que mon agence de communication est née en co-fondation avec Zoé Ariste Zelise  (Designer de mobilier, magnifique au passage) !

 PLI_ le cabinet de création a vu le jour en 2020, cette année restera donc gravée !

Ichtus Magazine

6)    Quels sont vos projets pour cette fin d’année, un petit secret à nous dévoiler ?

Juliet Airs

Un documentaire est en cours de réalisation, en collaboration avec Josephine Jourdan (Réalisatrice et journaliste à Paris) et Henriette Ceyrac (Social entrepreneur & Consultant au Myanmar ), une team de nanas super positives ! Notre objectif est de créer un espace de création artistique avec des jeunes femmes marocaines… Mais chut… Vous en entendrez parler en temps voulu !

Ichtus Magazine

7)    Mis à part votre activité actuelle, est-ce que vous avez d’autres rêves ou des projets pour l’avenir ?

Juliet Airs

« Maison MRA » le documentaire dont je vous parlais tout à l’heure. Je pense que lorsqu’il verra le jour je pourrai me dire que j’ai participé à uns de mes projets les plus fous !

Ichtus Magazine

8)     Pensez-vous pouvoir apporter quelque chose de différent à Marseille ?

Juliet Airs 

Je pense qu’en tant que Marseillaise je « partage » ma vision de la ville dans laquelle je suis née. C’est surtout apporter mon regard et ma sensibilité sur les détails de cette merveilleuse ville qui me fascine depuis toujours ! J’aime la palette de couleurs que Marseille peut m’offrir.

Ichtus Magazine

9)    Un conseil à donner aux lecteurs qui voudraient voir leurs rêves se réaliser ?

Juliet Airs

« El hayet jamila », la vie est belle. C’est ma ligne conductrice, où que j’aille j’ai envie de la propager.

Ichtus Magazine

10) Les 5 adresses marseillaises dont vous ne pouvez pas vous passer ?

Juliet Airs

– Le vallon des Auffes à côté de chez moi pour les apéros d’été aux odeurs de sardines grillées.

– Chez Jiji la palme d’or, pour tous ces trésors ; pour cette femme battante et bienveillante qui as su me faire confiance. Aujourd’hui notre travail de collaboration perdure et j’en suis fière.

Chez le belge, pour la convivialité et le décor fantastique que nous offre les calanques de Marseille.

– Le salon Coiffure MOJO pour son ambiance positive et pour y voir une artiste en pleine action ! 

Maison Luciole qui sélectionne les meilleurs crus de thés venants de nombreux pays !

En vérité toujours en vadrouille je n’ai pas de lieux en particuliers où je me sens comme « habituée », j’aime le changement, la découverte. J’ai beau être née ici, je découvre toujours de nouveaux spots.

Nicolas

Un méditerranéen passionné de mode, d'art, de culture et de spiritualité

Articles recommandés

2 commentaire

  1. De beaux clichés photographiques à découvrir

Laisser un commentaire