Blancarde : La Mercerie Chapon fête ses 73 ans !

Depuis 1950, la Mercerie Chapon du boulevard de la Blancarde ravit les Marseillais par son large choix de boutons, de fils, d’aiguilles et de rubans.

L’aventure débute au début des années 50. A l’origine, c’est la grand-tante de Martine, l’héritière de la Mercerie Chapon, qui avait acheté une teinturerie. En se développant, la maman de Martine et sa grande-tante l’ont très vite transformée en mercerie. Plus tard, Martine rejoint sa mère pour y travailler. Au fil du temps, cela devient plus qu’un lieu de travail. Pour elle, la Mercerie est un lieu de vie, d’échange et de partage. Par ailleurs, âgée de 70 ans il est impensable pour elle de prendre sa retraite.

Au total, plus de 10 000 boutons sont en vente, comme avant, dans de modestes tiroirs en cartons. Des petits, des gros… classiques ou originaux, en cuir, en bois ou en nacre, il y en a pour tous les goûts. Pour un bouton les prix varient entre 50 centimes et 10€. En effet, Martine possède de véritables trésors. Parmi eux, des anciens boutons fais-mains avec la fameuse technique de passementerie qui sont aujourd’hui introuvable.

© Clara Livigni

Variété des produits et service agréable c’est la promesse de la Mercerie Chapon

En plus de ces créations uniques de l’époque, Martine renouvelle sans cesse son stock. En effet, elle s’est accoutumée aux différentes modes et à la demande qui évolue en permanence. Aucun de ses boutons ne sont fait de plastique ! Cette façon de s’adapter lui vaut une clientèle fidèle mais aussi très variée ! En plus d’être spécialisé dans les boutons la Mercerie Chapon propose un large choix de rubans, d’aiguilles, de paires de ciseaux et une multitude d’autres produits.

Ca fait 73 ans qu’on est là et qu’on me demande tous les jours depuis que j’ai commencé à travailler de ne surtout jamais m’arrêter et ne pas prendre ma retraite !

Martine Livigni

La commerçante décrit son magasin par : variété des produits et « service agréable ». En effet, dans ce magasin familial c’est l’échange qui passe avant tout, la relation humaine et le fait de passer un moment convivial et chaleureux. Le 23 boulevard de la Blancarde répondra probablement à vos besoins de mercerie mais vous pourrez aussi y passer un agréable moment.

© Clara Livigni

Dans le même thème retrouvez notre article :

Les différents quartiers phares de Marseille :

Ensuite, découvrez nos collections photographiques

Clara Livigni

Recommended Articles

Laisser un commentaire

[instagram-feed]